La SNCF se porte bien malgré les difficultés

Par Olivier Sancerre Modifié le 27 février 2017 à 18h33

La SNCF est en forme, malgré les difficultés conjoncturelles. Le groupe, qui se compose de SNCF Mobilités (activités de transports) et SNCF Réseau (gestion des rails), a annoncé un bénéfice net pour l'exercice 2016.

L'exercice 2015 peut être considérée comme une annus horribilis : la SNCF avait alors annoncé une perte nette de 12,2 milliards d'euros en raison d'une dépréciation pesant sur le parc TGV et la valeur de l'infrastructure. Mais pour l'exercice 2016, retour à la normale ou presque pour l'entreprise, qui a affiché un bénéfice net de 567 millions d'euros.

Une perte colossale en 2015

Ce bénéfice est un petit miracle étant donné les difficultés vécues l'an dernier par le groupe. Les manifestations contre la loi Travail ont provoqué un manque à gagner de 300 millions, la menace terroriste a occasionné un préjudice de 400 millions, à cela se sont ajoutés les conditions climatiques difficiles. En tout, la SNCF a cumulé un manque à gagner d'un milliard d'euros qui a pesé sur le chiffre d'affaires annuel. Celui-ci s'établit néanmoins à 32,3 milliards d'euros, un chiffre en progression de 2,8% (il est en baisse de 1,5% à périmètre et taux de change constants).

Engouement pour le low cost

Les différentes activités du groupe ont connu des fortunes diverses. Le trafic TGV a ainsi progressé de 1,9% (hors périodes de grèves), et de 3,7% en Ile-de-France. Le chiffre d'affaires de Gares et connexions a fortement augmenté de 11,6%… en revanche, c'est la soupe à la grimace pour les revenus de l'activité voyageurs, qui reculent de 4,3%. La SNCF se veut agile en s'adaptant rapidement aux réalités du marché : le trafic voyageurs pour les offres low cost a explosé de 76% l'an dernier.

Journaliste adepte des nouvelles technologies et de l'économie en général, Olivier est aussi un féru d'histoire et pour son plaisir, il parcourt les musées partout dans le monde.

Aucun commentaire à «La SNCF se porte bien malgré les difficultés»

Laisser un commentaire

* Champs requis