Échec des soldes d’été pour le secteur de l’habillement

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par Quitterie Desjobert Modifié le 21 juillet 2021 à 17h27
Soldes Echec Secteur Habillement
4,5%Les adhérents de la FNH ont connu une hausse de 4,5% du chiffre d'affaires durant les trois premières semaines des soldes.

Les soldes d'été n'auront pas été une réussite pour le secteur de l'habillement, qui peine à retrouver son niveau d'avant crise sanitaire.

Le raté des soldes d'été

Les soldes d'été 2021 n'auront pas été aussi réussis que l'espéraient les professionnels du secteur de l'habillement. Débutés le 30 juin 2021, après un report, le bilan trois semaines plus tard n'est pas brillant. Selon la fédération nationale de l'habillement (FNH), ses soldes auront été un « faux rebond » avec une hausse moyenne de seulement 4,5% du chiffre d'affaires des adhérents de la FNH pendant les trois premières semaines de la période des soldes.

La date du 30 juin 2021 comme lancement des soldes aura été défavorable aux commerçants, puisqu'elle coïncidait avec les premiers départs en vacances. Pour les grandes enseignes, les soldes auront eu un résultat plus positif avec une hausse de 16% du chiffre d'affaires durant les trois premières semaines.

Le secteur loin du niveau de fréquentation des magasins de 2019

La FNH remarque qu'avec la fermeture de 5 mois en un an des commerces d'habillement et malgré une très bonne reprise à la réouverture du 19 mai qui a été marquée par « une explosion de la fréquentation jusqu'au 15 juin », le secteur n'a toujours pas retrouvé son niveau d'avant la crise sanitaire, c'est-à-dire son niveau de 2019.

Le président de la FNH, Franck Hoët, estime que depuis le 15 juin, les Français ont moins acheté et que d'ici à la fin des soldes d'été, leur comportement d'achat ne va pas s'améliorer. « La clientèle est totalement perdue avec des dates qui changent sans cesse et des ventes privées et promotions qui se multiplient. La deuxième démarque ne change rien. Il n'y a aucun sursaut prévisible d'ici la fin le 27 juillet », explique-t-il. Pour les professionnels du secteur, le modèle actuel des soldes est « totalement obsolète » et doit être revu.

Cropped Favicon Economi Matin.jpg

Journaliste économique et politique