Le surendettement poursuit son recul

Par Anton Kunin Modifié le 6 février 2020 à 17h44
France Dette Reduction Deficit Etat
82%82% des ménages surendettés ont un patrimoine brut inférieur à 2.000 euros.

Le surendettement recule en France. En 2019, le nombre total des dossiers déposés s’est établi à 143.000, en baisse de 38% sur 5 ans, révèle la Banque de France.

Le crédit à la consommation n’est plus la première cause de surendettement

Après un pic à la fin des années 1990 et une hausse sensible dans les années qui ont suivi la crise financière de 2008, le surendettement des ménages recule, fait savoir la Banque de France. Avec « seulement » 81.000 nouvelles situations de surendettement, 2019 aura été la huitième année consécutive de baisse. Le nombre de redépôts est lui en aussi en baisse depuis 2018. Au total, 143.000 dossiers de surendettement ont été déposés en 2019, soit une baisse de 38% sur cinq ans.

Le changement de nature du surendettement se confirme : en 2019, les crédits à la consommation des ménages surendettés poursuivent leur recul, tant en valeur absolue (-265 millions d’euros) qu’en valeur relative (ils représentent désormais 37% de l’ensemble des dettes des ménages). De toute évidence, cette évolution a été rendue possible grâce à l’encadrement des crédits à la consommation par la loi Lagarde de 2010 et la loi Hamon de 2014. Désormais, près d’un ménage surendetté sur quatre n’a aucun crédit à la consommation.

Surendettement : les populations socialement fragiles en première ligne

Toujours est-il que les populations socialement fragiles continuent d’être surreprésentées parmi les déposants de dossiers de surendettement. Ainsi, les femmes représentent 55% des personnes surendettées dans les tranches d’âge les plus touchées par le surendettement (de 25 à 54 ans), et près de 19% des ménages surendettés sont des familles monoparentales dont le chef est une femme.

86% des ménages surendettés sont locataires ou hébergés, et 82% ont un patrimoine brut inférieur à 2.000 euros. 56% des personnes faisant partie d’un ménage surendetté, y compris les enfants et autres personnes à charge, ont un niveau de vie inférieur au seuil de pauvreté.

Aucun commentaire à «Le surendettement poursuit son recul»

Laisser un commentaire

* Champs requis