Le tarif réglementé du gaz va augmenter de 8,7% en septembre 2021

Par Paul Laurent Modifié le 27 août 2021 à 14h29
Gaz Nat Prix
9%La hausse du prix du gaz sera de 9% pour les foyers qui se chauffent au gaz

Au 1er septembre 2021, les tarifs réglementés hors taxe d’Engie augmentent de 8,7% soit 7,9% TTC, par rapport au barème en vigueur depuis le 1er août 2021.

Depuis le 1er janvier 2019, les tarifs réglementés de vente de gaz hors taxe d’Engie ont augmenté de 15,8% et de 16,7% depuis le 1er janvier 2015. Les clients n’utilisant le gaz que pour la cuisson verront les tarifs augmenter de 2,7%, ceux qui l’ont pour la cuisson et l’eau chaude, la hausse sera de 5,5% et ceux qui l’utilisent pour le chauffage, la hausse sera de 9%.

Un “contexte exceptionnel”

La commission de régulation de l’énergie (CRE) explique dans un communiqué que “cette hausse d’une ampleur inédite est observée dans tous les pays européens et asiatiques. Elle s’explique par la reprise économique mondiale observée depuis plusieurs mois et par la forte augmentation des prix du gaz sur le marché mondial, due à un contexte exceptionnel.”

Selon la CRE, l’offre du gaz naturel liquéfié (GNL) en Europe est fortement diminuée par la hausse des prix sur le continent asiatique. Pourtant “les niveaux de stockages européens sont au plus bas depuis des années, et doivent être reconstitués rapidement pour l’hiver.” Un troisième facteur est que “le faible niveau de stockage maintient le marché particulièrement sensible aux problèmes de maintenance (Nord Stream, Yamal).”

2,8 millions de consommateurs résidentiels sont concernés par cette hausse

Au 30 juin 2021, 26% des consommateurs résidentiels étaient titulaires d’un contrat au tarif réglementé de vente de gaz naturel auprès d’Engie en France. Cela représente environ 2,8 millions de consommateurs résidentiels sur un total de 10,7 millions. En revanche parmi les 7,6 millions de consommateurs résidentiels disposant d’un contrat en offre de marché (c’est-à-dire proposé par un fournisseur alternatif), environ 5,5 millions profitent d'une offre à prix fixe et ne sont donc pas concernés par l’évolution du tarif mensuel réglementé. À plus de 115 euros par MWh, le prix du gaz est au plus haut depuis janvier 2015 et ne cesse d’augmenter.

Aucun commentaire à «Le tarif réglementé du gaz va augmenter de 8,7% en septembre 2021»

Laisser un commentaire

* Champs requis