TotalEnergies : des salariés en grève, des stations pourraient manquer de carburant

Par Cédric Bonnefoy Modifié le 29 novembre 2022 à 9h13
Total Rabais Pression 2
10%Les salariés demandent une hausse de 10% des salaires.

Les salariés du géant de l’énergie sont en grève depuis ce matin. Ils demandent notamment des hausses de salaires. Certaines stations essence pourraient ne plus être réapprovisionnées dans les jours à venir.

Trois jours de grève chez TotalEnergies

Les salariés de TotalEnergies appelés à débrayer depuis ce mardi par la CGT. Le mouvement devrait s’inscrire dans la durée. Il concerne les principales raffineries françaises du groupe, en Normandie ou dans le Rhône. Les dépôts de carburant tournent aussi au ralenti. Depuis l’explosion des prix de l’énergie, le géant français réalise d’importants bénéfices, les salariés veulent en profiter. La CGT demande une augmentation immédiate des salaires de 10%.

Mais ce n’est pas tout, le syndicat réclame un « dégel des embauches » et un « plan d’investissement massif » en France. Ces revendications avaient déjà été portées pendant deux grèves au cours de l’été, sans succès. Pour tenter de faire plier la direction de l’entreprise, la CGT invite les grévistes à ne pas travailler pendant trois jours.

Des risques sur l’approvisionnement

Si ce mouvement social vient à durer jusqu’à la fin de la semaine, il est fort probable que plusieurs stations essence manquent de carburant au bout d’un moment. Les livraisons sont impactées par la grève. Faute de réapprovisionnement, certaines n’auront plus rien à vendre dans les prochains jours. En parallèle, la production des raffineries pourrait être plus ou moins impactée. Une baisse des débits pouvant aller jusqu’à 20 ou 30% suivant l’ampleur de la mobilisation et sa durée.

Ce mouvement se déclenche alors que des négociations sur les sites pétroliers débutent au sein de l’entreprise. Quoi qu’il arrive, la CGT appelle déjà les manifestants à se mobiliser jeudi 29 septembre, journée de débrayage partout en France à l’appel de plusieurs syndicats. Aujourd’hui, TotalEnergies emploie 35.000 personnes dans le pays.

Laisser un commentaire

* Champs requis