Trafic internet : vers une multiplication des échanges

Par Olivier Sancerre Modifié le 7 juillet 2015 à 18h03
Shutterstock 246869518
2Le volume des données échangées sur internet en 2019 sera l'équivalent de 2 zettaoctets.

Le trafic internet de la seule année 2019 sera proche de celui généré depuis la création du réseau des réseaux, il y a vingt ans ! C’est le calcul impressionnant effectué par Cisco, qui mesure le trafic IP constituant l’essentiel des communications sur internet.

Le trafic sur internet devrait ainsi tripler d’ici l’horizon 2019, dans un volume de données qui donne le vertige. Cisco estime ainsi que 2 000 milliards de giga-octets (2 zettaoctets) seront échangés en 2019. Les humains n’ont pas fini de communiquer par voie électronique.

Croissance

Cette croissance incroyable est soutenue par la présence de plus en plus nombreuse des terminaux connectés. PC, smartphones, tablettes, … La prolifération de ces produits, toujours moins chers, amène de nouveaux usages numériques et une intensification exponentielle des échanges de données.

En 2019 toujours, 3,9 milliards d’humains seront connectés au réseau mondial, ce qui représente plus de la moitié de la population mondiale. En 2014, nous étions déjà 2,8 milliards… De plus, en moyenne, chacun possédera 3,2 appareils connectés. En tout, 24 milliards (!) de terminaux capables de se brancher à internet seront en circulation sur la surface du globe.

Smartphones star

Dans le lot, ce seront les smartphones qui compteront la part la plus importante du trafic, avec 67%, avec une répartition de 14% pour les réseaux cellulaires (3G, 4G) et 53% pour le Wi-Fi. C’est la vidéo en ligne qui pèse le plus lourd dans les tuyaux : 80% du trafic de données seront consommés par ce type de contenu dans cinq ans.

Journaliste adepte des nouvelles technologies et de l'économie en général, Olivier est aussi un féru d'histoire et pour son plaisir, il parcourt les musées partout dans le monde.

Aucun commentaire à «Trafic internet : vers une multiplication des échanges»

Laisser un commentaire

* Champs requis