Twitter tue Vine, Pornhub veut le racheter car « 6 secondes c’est suffisant »

Paolo Garoscio
Par Paolo Garoscio Modifié le 28 octobre 2016 à 7h29

Le monde des réseaux sociaux est en pleine ébullition à la suite d'une annonce majeure de la part de Twitter : le groupe, en crise et ne réussissant pas à trouver un repreneur malgré plusieurs rumeurs folles, a annoncé la fermeture de son réseau social Vine. Ce dernier propose de réaliser des vidéos de 6 secondes maximum et avait fait un carton depuis son rachat par Twitter en 2012. Mais le succès n'aura pas suffi.

6 secondes pour des vidéos et un succès fulgurant

En seulement trois ans d'existence vine sera devenu un véritable phénomène de société. Des stars sont nées et la création a été à son paroxysme sur ce réseau de micro-vidéos. Mais Twitter semble avoir oublié de l'améliorer au cours du temps : la plateforme est restée quasiment statique entre son rachat et l'annonce de sa fermeture.

L'annonce a été faite jeudi 27 octobre 2016 : lors de la publication de ses résultats, malgré tout positifs (un chiffre d'affaires trimestriel de 616 millions de dollars pour le troisième trimestre 2016, en hausse de 8 % sur un an), le réseau social a précisé qu'il allait supprimer 9 % de ses employés, soit 350 personnes environ. La Bourse a apprécié : l'action de Twitter a grimpé de 4,6 %.

Quelques heures après la publication des résultats, c'est sur le blog officiel de Vine que le groupe a déclaré la mort du réseau social de vidéos courtes.

Vine ferme... ou Vine se fait racheter ?

Alors que les stars, qui gagnaient leur vie grâce au vidéo, se plaignent de cette décision de Twitter (et réfléchissent à ce qu'elles feront plus tard), l'avenir de Vine est encore incertain. Twitter a annoncé la fermeture mais il est possible que si un repreneur se montrait, Vine pourrait être cédé.

Le Vice-Président de Pornhub, Corey Price, a envoyé une lettre à Jack Dorsey, PDG de Twitter, pour lui signaler que son groupe, spécialisé dans le porno, ne serait pas contre un rachat. Il veut "sauver" certains créateurs et, surtout, il justifie cet intérêt par quelque chose qui ne va guère plaire aux hommes :

Des vidéos "de six secondes sont largement suffisantes pour une majorité de personnes pour se faire plaisir". Pornhub étant une plateforme porno, inutile de faire un dessin.

Paolo Garoscio

Après son Master de Philosophie, Paolo Garoscio s'est tourné vers la communication et le journalisme. Il rejoint l'équipe d'EconomieMatin en 2013. Suivez-le sur Twitter : @PaoloGaroscio

Aucun commentaire à «Twitter tue Vine, Pornhub veut le racheter car « 6 secondes c’est suffisant »»

Laisser un commentaire

* Champs requis