UFC Que Choisir : Orange et SFR trichent sur la couverture 4G

Par Olivier Sancerre Modifié le 5 novembre 2013 à 15h41

UFC Que Choisir veut mettre un frein au far-west de la 4G en France. L'association de consommateurs, qui va livrer demain une étude sur le sujet, a décidé de porter plainte contre Orange et SFR pour pratiques commerciales douteuses.

Pratiques commerciales douteuses chez Orange et SFR

En ligne de mire : les campagnes marketing autour de la couverture 4G des deux opérateurs. À Paris, « vitrine » d'Orange et SFR dans ce domaine, les chiffres réels de couverture sont moins élevés que ceux annoncés à grands renforts de placards publicitaires. La 4G d'Orange, qui promet une couverture de 100% dans la capitale, n'en couvre dans les faits que 79,3%, avec une grande poche vide dans le sud ouest de Paris. Chez SFR, ce taux est encore plus faible : 75% seulement, avec de nombreux trous dans le gruyère parisien. Seul Bouygues trouve grâce aux yeux de l'institut : le chiffre de couverture pour le territoire parisien est conforme à la réalité (99,4%).

Un gendarme de la 4G

Si la couverture parisienne est de qualité moyenne, alors que dire des autres villes censées être arrosées par les réseaux 4G de ces opérateurs ! De plus, Orange comme SFR tentent d'assimiler ce qui n'est que de la 3G plus rapide (baptisé H+ chez le premier et Dual Carrier chez le second) comme de la 4G… ce qui dans les faits, n'est absolument pas le cas. L'UFC réclame donc que les autorités s'emparent de ce dossier et que l'Arcep créé un « observatoire de la 4G ».

Journaliste adepte des nouvelles technologies et de l'économie en général, Olivier est aussi un féru d'histoire et pour son plaisir, il parcourt les musées partout dans le monde.

Laisser un commentaire

* Champs requis