Un budget en hausse pour Noël, malgré la cinquième vague

Par Olivier Sancerre Modifié le 22 novembre 2021 à 15h34
Gift 4669449 1280
257 EUROSLe budget Noël pour cette année est de 257 euros en moyenne.

Malgré une crise sanitaire qui refait parler d'elle à cause de la cinquième vague, les Français ont augmenté leur budget de Noël cette année. Des consommateurs qui sont une majorité à vouloir privilégier les cadeaux de seconde main.

Les Français dépenseront en moyenne cette année 257 euros pour les achats de Noël. C'est 8 euros de plus qu'en 2020, relève l'étude de Kantar réalisée pour le compte d'eBay. Mais l'ombre de la pandémie plane toujours sur les fêtes de fin d'année : près de la moitié des personnes interrogées estime que la crise sanitaire aura des conséquences sur le budget des fêtes. Plus réjouissant, le sondage indique que les Français voudront offrir des cadeaux à 9 proches cette année, soit trois de plus que l'an dernier ! Manifestement, la magie de Noël est toujours bien vivace…

Les Français sont prévoyants

Les consommateurs ont aussi bien conscience des difficultés rencontrées par les entreprises pour s'approvisionner cette année. Ils ont intégré les différentes pénuries du moment, c'est pour cette raison que la moitié d'entre eux vont effectuer leurs achats de Noël dès le mois de novembre. Le Black Friday, qui a débuté en fin de semaine dernière alors que la date « normale » est le 26 novembre, est l'occasion pour eux de faire le plein de cadeaux. C'est du moins le sentiment de 36% des Français interrogés, pour qui le Black Friday marque le coup d'envoi des achats de fin d'année.

Le marché de l'occasion privilégié

L'étude montre également que les Français sont plus ou moins généreux en fonction des régions ! Ainsi, c'est en Normandie que le budget est le plus important avec une moyenne de 269 euros. Suivent la Bourgogne-France-Comté avec 268 euros, et l'Occitanie avec 267 euros. Les Hauts-de-France est la région la moins dépensière, avec un budget moyen de 229 euros. Cette année, plus que jamais, les consommateurs vont privilégier les cadeaux de seconde main : 53% d'entre eux vont ainsi offrir des biens d'occasion (+3 points). Les 16-24 ans sont 64% à opter pour le marché du réemploi, contre 41% des 55-64 ans.

Journaliste adepte des nouvelles technologies et de l'économie en général, Olivier est aussi un féru d'histoire et pour son plaisir, il parcourt les musées partout dans le monde.

Laisser un commentaire

* Champs requis