USB réversible (3.1) : le nouveau standard qui fera gagner 16 minutes par an

Paolo Garoscio
Par Paolo Garoscio Modifié le 25 août 2014 à 8h16

C'est sur les lèvres de tous les geeks et dans tous les magazines et sites web spécialisés : l'USB réversible, la version 3.1, qui deviendra le nouveau standard pour tous les ordinateurs de ce monde. Ce changement permettra de répondre à un problème majeur : celui du branchement des périphériques USB qui ont tendance à être réticents. La plupart du temps on les branche à l'envers ce qui fait perdre du temps. Mais, au final, le gain de temps n'est pas énorme.

L'USB réversible : finie la galère

On s'est tous retrouvés (et on s'y retrouve encore) dans cette situation : on tente de brancher un périphérique USB, on n'y arrive pas, on retourne la prise, puis encore et encore... après deux tentatives, voire plus, enfin la petite prise universelle se connecte, non sans nous avoir agacés.

Le nouveau standard développé, l'USB 3.1, va résoudre ce problème : les connecteurs seront réversibles. De quoi faire gagner un peu de temps à tout un chacun tous les jours. Mais voilà, le gain de temps, au final, n'est pas si significatif.

16 minutes par an et par personne

C'est le journal britannique The Guardian qui s'est amusé à faire le calcul en prenant en cobayes 15 journalistes de sa rédaction. Le résultat est là : en moyenne il faut 5,06 secondes pour brancher un USB. Le record a été de 0,8 secondes, le plus lent y a mis 8,6 secondes.

The Guardian prend alors en considération les détenteurs d'iPhone 5s et 5c qu'il estime à 150 millions (le nombre de smartphones Apple vendus en 2013, le total est bien plus élevé) et considère qu'un iPhone est rechargé une fois par jour (même si en réalité la batterie flanche souvent avant).

Ensuite, le journal ne prend en compte que les 60% de personnes ayant raté le branchement du premier coup et fait le calcul : au total 147,825 milliards de secondes sont dépensées pour rien chaque année par les détenteurs d'iPhone.

Cela représente 4 687 années de perdues et, si l'on rapporte cette quantité sur chaque utilisateur, ce sont 16 minutes par an que l'on perd en branchant mal son USB. Un véritable gain de temps, n'est-ce pas ?

Paolo Garoscio

Après son Master de Philosophie, Paolo Garoscio s'est tourné vers la communication et le journalisme. Il rejoint l'équipe d'EconomieMatin en 2013. Suivez-le sur Twitter : @PaoloGaroscio

Aucun commentaire à «USB réversible (3.1) : le nouveau standard qui fera gagner 16 minutes par an»

Laisser un commentaire

* Champs requis