Vacances : dois-je collecter une taxe de séjour si je loue mon appartement à des touristes ?

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par Laure De Charette Modifié le 9 mai 2016 à 22h53
Airbnb Sous Location Rapport Terrasse Copropriete Proprietaires Economie Collaborative
1En trois mois, Paris a gagné plus d'1 million d'euros grâce à la taxe de séjour.

L’arrivée de géants comme AirBnb, numéro un mondial de la location de meublés de tourisme, a changé la donne. Et chamboulé toutes les règles. Face au succès de ce type de concept, les communes réclament leur part.

Comme dans un hôtel

En France, les hôtes accueillis doivent donc désormais régler une taxe de séjour pour chaque nuit passée dans l’appartement loué, comme ils le feraient dans un hôtel. Pour savoir quel sera le montant de la taxe que le propriétaire de votre maison de vacances devra vous facturer, rendez-vous sur le site internet https://taxesejour.impots.gouv.fr/DTS_WEB/FR/.

Le fisc français a tout prévu : ce site vous permet de savoir quel et le montant éventuel de la taxe de séjour que vous êtes censé collecter si vous louez votre bien immobilier. Les taxes de séjour en vigueur dans 14 745 communes de France sont ainsi renseignées.

Le montant de ladite taxe varie entre 0,75 € par nuit et par personne (pour un meublé de tourisme sans étoile) à 4 € pour un meublé 5 étoiles.

Un "processus fiscal simple et efficace"

Soucieux d’améliorer ses relations avec certaines villes de France, et notamment avec Paris, le site américain de location entre particuliers a encadré son activité sur le plan juridique. Depuis le 1er octobre 2015, Airbnb collecte la taxe de séjour pour le compte des personnes mettant à disposition leur logement dans la capitale.

"Nous sommes fiers de lancer ce processus fiscal simple et efficace dans notre première destination mondiale, et de permettre ainsi à Paris de mieux percevoir cette importante source de revenus de la part de nos voyageurs", expliquait Nicolas Ferrary, directeur France d'Airbnb, au moment de l'accord entre le site et la ville, comme l’expliquait un article du Figaro.

Trois mois plus tard, le site de location avait déjà reversé 1,2 million d'euros à la Ville de Paris.

Cropped Favicon Economi Matin.jpg

Journaliste depuis 2005, Laure de Charette a d'abord travaillé cinq ans au service France du quotidien 20 Minutes à Paris, tout en écrivant pour Economie Matin, déjà. Elle est ensuite partie vivre à Singapour en 2010, où elle était notamment correspondante du Nouvel Economiste et où elle couvrait l'actualité politique, économique, sociale -et même touristique !- de l'Asie. Depuis mi-2014, elle vit et travaille à Bratislava, en Slovaquie, d'où elle couvre l'actualité autrichienne et slovaque pour Ouest France et La Libre Belgique. Elle est aussi l'auteur de plusieurs livres, dont "Chine-Les nouveaux milliardaires rouges" (février 2013, Ed. L'Archipel) et "Gotha City-Enquête sur le pouvoir discret des aristos" (2010, Ed. du Moment). Elle a, à nouveau, rejoint l'équipe d'Economie Matin en 2012.

Aucun commentaire à «Vacances : dois-je collecter une taxe de séjour si je loue mon appartement à des touristes ?»

Laisser un commentaire

* Champs requis