Windows 11 : de la publicité dans l’explorateur de fichiers ?

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par Paul Laurent Modifié le 16 mars 2022 à 16h55
Laptop 5603790 1920
16%Sur les 1,4 milliards d'appareils qui fonctionnent sous Windows, 16% d'entre eux fonctionnent sous Windows 11.

L’intégration de ce qui semble être un bandeau de publicité dans l’explorateur de fichier de la mise à jour de Windows 11 serait une erreur de publication.

Une bannière expérimentale

Dans le déploiement de la build 22572, celle-ci apportait de grosses modifications à l’explorateur de fichier de Windows. Ainsi, étaient ajoutés différents onglets supplémentaires, répondant aux demandes de nombreux utilisateurs. Mais une autre fonctionnalité ajoutée, quant à elle, a attiré le mécontentement de beaucoup. Il s’agit d’un bandeau publicitaire qui aurait été intégré directement à l’explorateur de fichier pour mettre en avant les fonctionnalités des outils développés par Microsoft.

Un utilisateur rapporte notamment un bandeau sur lequel on peut lire : « Écrivez en toute confiance dans vos documents, vos e-mails et sur le web grâce aux suggestions d’écriture avancées de Microsoft Editor ». Brandon LeBlanc, manager logiciel chez Microsoft explique dans un communiqué que l’ajout de cette fonctionnalité était une erreur. « Il s’agissait d’une bannière expérimentale qui n’était pas destinée à être publiée en externe et qui a été désactivée », explique-t-il.

Vers des publicités intégrées à Windows

Si Microsoft a bien retiré les bannières publicitaires de la dernière mise à jour de Windows 11, le fait que cette bannière expérimentale existe fait réagir la communauté. En effet, Microsoft n’a pas expliqué que l’idée d’intégrer des publicités directement aux logiciels de Windows 11 avait été totalement écartée. Sur Twitter, les utilisateurs militent ardemment pour que cette fonctionnalité ne voit jamais le jour et pour que l’explorateur de fichier demeure un espace libre de toutes publicités.

La dernière fois que Microsoft avait tenté de glisser des messages publicitaires au sein de son système d’exploitation, cela avait été très mal reçu par les utilisateurs. En effet, Microsoft avait intégré un pop-up dans la barre des tâches de Windows 10 pour faire la publicité de Microsoft Edge, le navigateur de l’entreprise de Redmond. Ainsi, ce service qui n’était compatible qu’avec Edge forçait les utilisateurs à utiliser ce navigateur. L’assistant de Microsoft Edge pousse, en outre, les utilisateurs à utiliser Bing plutôt que Google comme moteur de recherche. Cette fonctionnalité avait mobilisé les utilisateurs qui ont demandé à Microsoft l’abandon de cette idée.

Laisser un commentaire

* Champs requis