Yahoo : 1 milliard de comptes piratés, nouveau record

Paolo Garoscio
Par Paolo Garoscio Modifié le 15 décembre 2016 à 5h55
Yahoo Piratage Comptes Vol Donnees Personnelles Verizon
4,8 MILLIARDSVerizon veut racheter Yahoo qui demande 4,8 milliards de dollars.

Les choses se présentent mal, très mal pour Yahoo et pour Marissa Mayer qui tente de vendre le coeur de métier de l’entreprise, les activités web, sa base client mail et ses portails Internet. Le groupe a annoncé avoir découvert un nouveau piratage gigantesque, encore plus gros que le dernier annoncé qui concernait déjà 500 millions de comptes si ce n’est plus.

Piratage géant de Yahoo en 2013

Voilà qui va encore compliquer la chose pour Yahoo concernant son potentiel rachat par l’opérateur Verizon, dernier en lice pour reprendre les activités Internet du groupe dont la valeur boursière n’est quasiment plus issue que de sa participation de 15 % dans le géant du e-commerce chinois AliBaba. Mercredi 14 décembre 2016 le groupe américain a annoncé avoir découvert un nouveau piratage.

Contrairement à celui révélé en septembre 2016 concernant 500 millions de comptes, réalisé en 2014, celui-ci serait encore plus vieux et plus important. Yahoo estime à 1 milliard le nombre de comptes piratés dans une attaque menée à bien en août 2013, soit il y a plus de trois ans. C’est donc un nouveau record dont Yahoo se serait largement passé.

Seules les données bancaires sont sauves

Yahoo a dévoilé ce piratage dans un communiqué qui explique que les hackers ont pu récupérer des milliards de données personnelles très sensibles : non seulement le compte et le mot-de-passe ont été piratés mais également toutes les informations personnelles des propriétaires de ce milliard de comptes.

Noms, prénoms, adresses, numéros de téléphone, date de naissance… tout y est passé sauf les données bancaires. Une maigre consolation pour le géant américain et pour ses utilisateurs.

Reste maintenant à savoir ce qu’en pense Verizon, potentiel acheteur de Yahoo pour 4,8 milliards de dollars. Lors de l’annonce du piratage en septembre 2016 l’opérateur avait déjà demandé une ristourne de près d’un milliard de dollars. Va-t-il la redemander ? Va-t-il en demander une plus grosse ? Va-t-il tout simplement lâcher l’affaire ?

Paolo Garoscio

Après son Master de Philosophie, Paolo Garoscio s'est tourné vers la communication et le journalisme. Il rejoint l'équipe d'EconomieMatin en 2013.   Suivez-le sur Twitter : @PaoloGaroscio