Retraite : ces mères qui pourraient voir leur pension augmenter

Les mères de famille ayant eu un enfant avant 2012 et qui prendront leur retraite à partir de septembre 2023 peuvent s’attendre à une augmentation de leur pension. Cette réforme, attendue par de nombreuses femmes, prend en compte les indemnités journalières perçues lors du congé maternité pour le calcul de la pension.

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par Nicolas Egon Publié le 4 août 2023 à 12h00
retraite-ces-meres-de-famille-augmentation-pension
29%En France, 29% des personnes de plus de 61 ans sont à la retraite

Un changement significatif pour la retraite des mères de famille

Les mères de famille ayant donné naissance à un enfant avant 2012 et qui partiront à la retraite à partir de septembre 2023 verront le montant de leur pension de retraite augmenter. Cette augmentation est due à la prise en compte de la somme des indemnités journalières perçues pendant leur congé maternité dans le calcul de la moyenne de leurs 25 meilleures années de salaire. Jusqu'à présent, ces indemnités n'étaient prises en compte que pour les naissances survenues après 2012.

Cette réforme de la retraite vise à aligner le calcul des indemnités journalières touchées lors des congés maternité antérieurs à 2012 sur celui appliqué pour les congés maternité postérieurs à cette année. Les mères de famille qui commenceront à toucher une pension de retraite à compter du 1er septembre 2023 devraient donc voir cette dernière augmenter.

Comprendre les calculs derrière cette réévaluation

Le calcul appliqué pour définir le montant de la pension de retraite sera le suivant :
• 140/365 pour les deux premières naissances
• 228/365 pour les naissances au-delà de la deuxième
• 298/365 pour les naissances de jumeaux
• 403/365 pour les naissances multiples de plus de deux enfants.

Type de naissanceCalcul
Deux premières naissances140/365
Naissances au-delà de la deuxième228/365
Naissances de jumeaux298/365
Naissances multiples de plus de deux enfants403/365

Cette évolution ne figurait pas dans le projet initial du gouvernement. Elle a été intégrée suite aux débats au Sénat après que certaines mères de famille ont constaté une baisse du montant de leur future pension de retraite, car leur congé maternité n'était pas pris en compte dans le calcul de la moyenne de leurs 25 meilleures années de salaire. Cette nouvelle mesure vise donc à rehausser le niveau des pensions de retraite des mères de famille ayant cotisé pendant de nombreuses années. Elle sera effective à partir de novembre 2023 et sera également rétroactive pour les femmes concernées avant cette date.

Suivez-nous sur Google News Economie Matin - Soutenez-nous en nous ajoutant à vos favoris Google Actualités.

Aucun commentaire à «Retraite : ces mères qui pourraient voir leur pension augmenter»

Laisser un commentaire

* Champs requis