Tesla : l’action au plus bas depuis 18 mois à cause de Musk et Twitter

La prise de contrôle de Twitter par Elon Musk continue de faire des remous. Après des décisions prises, semble-t-il, à la hâte et peu appréciées des utilisateurs du réseau social, Tesla paye le prix fort. D’une part, à cause du rachat de Twitter et de la dette contractée par Elon Musk, d’autre part à la suite de problèmes liés à la Chine.

Paolo Garoscio
Par Paolo Garoscio Modifié le 8 novembre 2022 à 20h21
Tesla Chute Cours Bourse Twitter Musk
49%l'action Tesla a chuté de 49% en un an au 7 novembre 2022.

L’action de Tesla tombe sous les 200 dollars

Depuis qu’Elon Musk a pris le contrôle de Twitter, et semble consacrer son temps au réseau social, les investisseurs s’inquiètent du futur du constructeur 100% électrique. Entre le 1er novembre 2022 et la clôture du 7 novembre 2022, la valeur de l’action Tesla a chuté de 30 dollars, tombant par ailleurs sous la barre symbolique des 200 dollars l’unité (197,08 à la clôture de Wall Street le 7 novembre 2022).

La chute est considérable : en un an, la valeur de Tesla a été divisée par deux (-49%). Et il faut remonter à juin 2021 pour retrouver une action Tesla valant moins de 200 dollars (199 dollars le 4 juin 2021). Ce sont donc les gains de près d’un an et demi de cotation qui sont partis en fumée.

Elon Musk va-t-il devoir vendre des actions du constructeur électrique ?

Si les investisseurs s’inquiètent, c’est moins concernant le constructeur en lui-même que pour les décisions d’Elon Musk. Ce dernier pourrait être contraint de vendre des actions Tesla pour rembourser la dette contractée afin d’acheter Twitter. Une opération qui lui aura coûté 44 milliards de dollars alors que l’entreprise en valait beaucoup moins.

Surtout, les revenus de Twitter, en termes de publicité, sont en baisse, de l’aveu même d’Elon Musk. Les annonceurs s’inquiètent de la modération sur le réseau social après la suppression de la moitié des salariés. Volkswagen, entre autres, a mis en pause toutes les publicités pour ses marques.

Si Twitter n’arrive pas à engranger de l’argent, Musk pourrait être contraint de vendre une partie de ses actions Tesla pour payer les intérêts de sa dette milliardaire. Or, cela signifierait également céder une partie du contrôle qu’il a sur l’entreprise spécialisée dans les voitures électriques.

La Chine au centre de tous les regards

Autre problème, cette fois qui ne concerne pas Elon Musk : la Covid-19 en Chine. La production de Tesla est en difficultés à cause de la politique zéro-Covid du gouvernement chinois, qui touche également Apple. Des retards dans les livraisons et une baisse de la production sont d’ores-et-déjà enregistrés.

Tesla a également augmenté les prix de ses voitures, et donc pourrait potentiellement voir ses ventes baisser face à la concurrence des autres constructeurs. La Model 3, en mars 2022, a connu une augmentation de prix de 10.000 euros en France, du fait de la hausse de prix par le constructeur et la fin du bonus écologique pour ce modèle.

Paolo Garoscio

Après son Master de Philosophie, Paolo Garoscio s'est tourné vers la communication et le journalisme. Il rejoint l'équipe d'EconomieMatin en 2013. Suivez-le sur Twitter : @PaoloGaroscio

Laisser un commentaire

* Champs requis