Achats d'occasion : Leboncoin propose un crédit d'impôts

3.000 €
Une limite de 3.000 euros par an serait mise en place pour ce crédit
d'impôt.

Gagner de l’argent, en achetant des objets d’occasion ou des appareils reconditionnés. Voilà l’idée audacieuse proposée par le patron du site leader de petites annonces en France, Leboncoin. Concrètement, il propose que le fisc accorde un crédit d’impôts de 15 % au contribuable qui achète d’occasion ou recyclé.

Lutter contre la surconsommation

L’idée est de doper ainsi l’économie circulaire. Cela tombe bien : un projet de loi consacré à la lutte contre le gaspillage, et donc à l’économie circulaire, est justement en cours de discussion au Parlement.

Si cette proposition est intégrée à la loi, pour 2020, dépenser 100 euros pour une paire de chaussures et un manteau d’occasion dans une friperie ou sur Internet permettra d’en récupérer 15 en crédit d’impôts.

Un plafond à 3.000 euros

Peu de risques de créer un effet d’aubaine car le crédit d’impôt serait en effet plafonné à 3.000 euros par an et par contribuable. Il faudrait, pour en profiter complètement, dépenser 20.000 euros dans l’année en achats d’occasion.

Est-ce une idée utopique ? Un peu, mais elle a au moins le mérite d’être cohérente avec l’idée de doper l’économie circulaire. Mais attention, elle pourrait aussi créer un biais : renchérir artificiellement les biens d’occasion, justement, en raison de l’avantage fiscal associé. Le diable est dans les détails. 


A découvrir

Jean-Baptiste Giraud

Jean-Baptiste Giraud est le fondateur et directeur de la rédaction d'Economie Matin. Il est également intervieweur économique sur RTL dans RTL Grand Soir (en semaine, 22h17) depuis 2016.

Jean-Baptiste Giraud a commencé sa carrière comme journaliste reporter à Radio France, puis a passé neuf ans à BFM comme reporter, matinalier, chroniqueur et intervieweur. En parallèle, il était également journaliste pour TF1, où il réalisait des reportages et des programmes courts diffusés en prime-time. 

En 2004, il fonde Economie Matin, qui devient le premier hebdomadaire économique français. Celui-ci atteint une diffusion de 600.000 exemplaires (OJD) en juin 2006. Un fonds economique espagnol prendra le contrôle de l'hebdomadaire en 2007.

Après avoir créé dans la foulée plusieurs entreprises (Versailles Events, Versailles+Les Editions Digitales), Jean-Baptiste Giraud a participé en 2010/2011 au lancement du pure player Atlantico, dont il est resté rédacteur en chef pendant un an.

En 2012, soliicité par un investisseur pour créer un pure-player économique,  il décide de relancer EconomieMatin sur Internet  avec les investisseurs historiques du premier tour de Economie Matin, version papier. 

Il a également été éditorialiste économique sur SUD RADIO de 2016 à 2018.

 

Jean-Baptiste Giraud est également l'auteur de nombreux ouvrages, dont notamment "Combien ça coute, combien ça rapporte" (Eyrolles), "Les grands esprits ont toujours tort", "Pourquoi les rayures ont-elles des zèbres", "Pourquoi les bois ont-ils des cerfs", "Histoires bêtes" (Editions du Moment) ainsi que "le Guide des bécébranchés" (L'Archipel).