Pour sauver l'économie 7.000 milliards ont été mis sur la table (et c'est pas fini)

4000 MILLIARDS $
4.000 milliards de dollars suffiraient pour mettre fin à la faim dans
le monde.

La crise du coronavirus aura au moins eu l’avantage de montrer que de l’argent, il y en a… Il suffit de vouloir le sortir. Parce qu’après des années de coupes budgétaires, économies et autres mesures visant à réduire les dépenses, voilà qu’en quelques jours pas moins de 7.000 milliards de dollars ont été mis sur la table pour sauver l’économie. Largement de quoi résoudre certains problèmes comme la faim dans le monde.

Covid-19 : 500.000 cas, 24.000 morts, 7.000 milliards de dollars

Les chiffres de la crise du coronavirus Covid-19 sont hallucinants : au 27 mars 2020 on compte plus de 530.000 cas dans le monde et plus de 24.000 décès. Des chiffres fort probablement bien inférieurs à la réalité car tous les décès ne sont pas décomptés et tous les cas de Covid-19 ne sont pas diagnostiqués.

Côté finance, la crise aura fait perdre en moyenne 30% aux Bourses du monde entier et on devrait connaître une crise économique pire que celle de 2008 en intensité (mais pas en durée) selon le FMI. Les gouvernements du monde entier ont donc décidé d’agir et ont lancé une réponse commune pour sauver les entreprises : elle est de près de 7.000 milliards de dollars. Tous types d’actions confondus

Ainsi, le gouvernement américain a annoncé un plan de 2.000 milliards de dollars comprenant, entre autres, de l’argent pour les ménages. Le Royaume-Uni, de son côté, a annoncé mettre sur la table 330 milliards de livres, tandis que l’Union européenne a dévoilé divers plans : 345 milliards d’euros pour la France, 750 milliards d’euros pour l’Allemagne, 200 milliards pour l’Espagne et même 750 milliards d’euros pour la BCE.

En rajoutant les plans annoncés par la Chine, le Japon et l’Inde, ce sont environ 7.000 milliards de dollars qui sont désormais injectés dans les économies du monde entier. Un montant qui va augmenter encore et encore à mesure que la pandémie se développe dans les pays les moins touchés. 7.000 milliards trouvés… en quelques jours seulement.

Ce qu’on pourrait faire pour le monde avec 7.000 milliards de dollars

Puisqu’apparemment le monde avait, dans son chapeau, 7.000 milliards de dollars pour sauver les entreprises, voilà ce qu’il aurait pu sauver avant, en lançant le même type de projet et de réponse unifiés… en plus lorsque ce n’était pas la crise économique.

Résoudre la faim dans le monde : un investissement qui, selon la FAO, nécessitait en 2015 un budget de 267 milliards de dollars par an pendant 15 ans soit… 4.000 milliards de dollars.

Accélérer la transition énergétique : la transition étant en cours et coûtant, selon l’AIE, 44.000 milliards de dollars d’ici 2050, il aurait peut-être été possible de l’accélérer et donc éviter que le réchauffement climatique ne soit irréversible.

Financer la lutte contre le Sida : en 2016, pour viser une éradication du Sida en 2030, les chercheurs estimaient qu’il leur fallait 7 milliards de dollars de plus par an, soit 98 milliards.

On peut imaginer également des financements pour la lutte contre le cancer, contre l’illettrisme, pour apporter de l’eau potable et des sanitaires partout dans le monde, lutter contre le travail des enfants, contre l’exploitation sexuelle. On peut en faire, des choses, avec 7.000 milliards de dollars.


A découvrir