Argent liquide : forte hausse de circulation de billets en 2020

7 %
7% environ des billets en euros en circulation dormiraient dans des
coffres-forts de banques.

La valeur des billets en euros en circulation a bondi de 11% en 2020, passant de 1.293 milliards d’euros à 1.435 milliards d’euros, nous apprend la Banque centrale européenne.

L’utilisation d’argent liquide est au plus fort depuis dix ans

Jamais la circulation de billets n’avait atteint de telles proportions ! Si l’appétence pour la détention et l’utilisation d’argent liquide ne cesse de prendre de l’ampleur (la valeur des billets en circulation a augmenté de 5% en moyenne tous les ans entre 2010 et 2019), l’année 2020 a été exceptionnelle en la matière : la valeur des billets en circulation a bondi de 10%. La seule année où un bond plus important avait été enregistré a été l’année 2008, année de crise économique et donc de défiance face au système financier.

Selon l’étude de la Banque centrale européenne (BCE), en 2020, 72% des achats en magasin (et 47% en valeur) ont été réglés en liquide. Dans les transactions entre deux personnes, l’utilisation d’argent liquide est bien évidemment encore plus importante : 83% de ces transactions (et 57% en valeur) sont réglées en liquide.

La moitié des billets en euros seraient détenus en dehors de la zone euro

Comme on pouvait s’y attendre, les espèces servent surtout pour les transactions de faible valeur : 92% des achats en dessous de 5 euros sont réglés en liquide, contre seulement 33% des achats de plus de 100 euros.

Mais l’argent liquide ne sert pas uniquement à régler des achats, loin de là. D’après les statistiques de la Banque centrale européenne, 80% des billets en euros (en valeur) sont utilisés autrement que pour des transactions à l’intérieur de la zone euro. Ces billets s’obtiennent soit pour des transactions illicites en dehors de la zone euro (car l’euro n’y a pas cours légal), soit pour garnir des bas de laine tant à l’intérieur de la zone euro qu’en dehors de la zone euro, où notre monnaie est vue comme une valeur refuge. Selon la BCE, 30% à 50% des billets en euros (en valeur) seraient détenus en dehors de la zone euro, et ce pourcentage n’a fait que progresser ces dernières années.


A découvrir