La voiture autonome va révolutionner l'automobile

30 %
En vingt ans, le nombre de jeunes possédant le permis de conduire a
chuté de 30 %.

Vous pensez sans doute que votre voiture est à la pointe de la technologie. C’est vrai, elle est dotée d’ordinateurs qui gèrent les performances du moteur, de systèmes de navigation par satellite et de réglage de la tension des ceintures de sécurité…

Mais la voiture elle-même ? Elle ressemble fort à celle de votre père… et à celle de votre grand-père. Le fait que vous pouvez avoir et utiliser une voiture de sport des années 60, parfaitement pratique et parfaitement légale, ou vous marier dans une voiture des années 30 montre bien que les voitures ont à peine changé… … jusqu’à maintenant.

Nous allons bientôt assister non pas à une, mais à DEUX révolutions dans le domaine de l’automobile. Deux révolutions qui, ensemble, changeront totalement la manière dont nous voyons notre système de transport privé. Ces technologies, ce sont les voitures sans conducteur et l’énergie électrique. Nous allons voir dans un instant toute la beauté de cette combinaison.

Voici l’essentiel, en deux mots :
?1. La quantité de nouveaux propriétaires automobiles est en chute libre, surtout chez les jeunes?
2. L’utilisation de taxis et autres services du même type augmente constamment
?3. Le coût des batteries pour voitures électriques connaît un déclin radical (nous en avons parlé dans un autre article)
?4. Les véhicules autonomes vont changer du tout au tout le monde des taxis

Voiture personnelle vs. taxi

Premièrement, nous vivons une époque où l’utilisation de la voiture décline, d’une manière générale. Au cours des vingt dernières années, le nombre de 17-20 ans avec un permis de conduire a chuté de 30%. Si l’on ajoute à cela une explosion des coûts de l’assurance, on finit par obtenir une combinaison toxique. Le rôle de la voiture dans la vie moderne est en train de changer.

Tout ceci ne constitue pas (encore) une révolution, mais c’est une tendance claire à la baisse. Aux Etats-Unis, nous pouvons voir l’impact de tendances similaires. Ce n’est pas limité aux assurances : l’économie numérique et une tendance croissante au retour vers les zones urbaines alimentent aussi une baisse dans l’utilisation des voitures.?[NDLR : En France, 73% des 18-29 ans possédaient le permis de conduire en 2012, contre 76% en 1992]

La réalité est simple : de moins en moins de gens, notamment les plus jeunes, souhaitent acquérir leur propre voiture. Même les feux qui commencent par la plus petite des étincelles peuvent se transformer en un enfer capable de dévorer toute une forêt.

Ce qui nous amène à notre deuxième point. Bien sûr, les gens ont toujours besoin de se déplacer. Les voitures deviennent de plus en plus un service, on le constate aisément en voyant le succès d’Uber. En réalité, la croissance du secteur des taxis et des véhicules privés dépasse largement la croissance de la population. Mais ce petit changement n’est RIEN comparé à la révolution qui nous attend.

 

La révolution des voitures autonomes

Je vous parle ici des voitures sans conducteur. Un secteur où tout le monde (de géants adolescents comme Google et Tesla en passant par de robustes entreprises comme Volvo) essaye de se trouver une place. Pour vous donner une idée de l’échelle de cette révolution, dans un échange récent entre Uber et Tesla, il a été dit clairement qu’Uber souhaitait acheter la TOTALITE de la production de Tesla, et ce dès que la technologie sans conducteur deviendra disponible.

Si vous n’êtes pas obligé de payer le chauffeur, bien sûr, le prix d’un taxi baissera – ce qui accélérera radicalement la transition entre la voiture comme propriété privée et un système bien plus pratique de location de services. Ce qui donnera un coup de fouet brutal aux tendances constatées ci-dessus, à savoir l’augmentation des primes d’assurances et les changements de style de vie qui découragent déjà les plus jeunes d’acheter des voitures.

Mais tout cela n’est-il pas du domaine de la science-fiction ? Il faudra sans doute des décennies avant que les automobiles sans-conducteurs ne décollent vraiment, non ? Pour vous répondre, il suffit de se pencher sur les accidents de la route où elles sont impliquées… il n’y en a pas. En tous cas pas d’accidents responsables.

??[NDLR : Tout récemment, un (petit) accident « responsable » a impliqué une Google Car et un bus. Celui-ci a percuté la Google Car qui avait déboîté pour éviter un sac de sable posé sur la route. Les ingénieurs de Google ont reconnu une part de responsabilité dans cet accident – puisque celle-ci avait bien déboîté – mais ont surtout annoncé qu’ils allaient intégrer de nouveaux réglages dans leur voiture. En effet, la Google Car a « estimé » que le bus allait lui laisser la priorité. Et le conducteur du bus a estimé que vu le poids de son véhicule, la Google Car allait lui céder cette fameuse priorité. Conclusion de cette affaire : la Google Car va être reprogrammée pour intégrer le fait que les conducteurs humains de gros véhicules ont moins tendance à céder la priorité que les autres…]

Les autorités traîneront des pieds pendant un moment, mais les faits finissent toujours par rattraper les traditionalistes. On ne peut pas ignorer indéfiniment le fait que les ordinateurs ne prennent pas le volant avec un coup dans le nez, ne se laissent pas distraire par leur progéniture et ne se précipitent pas s’ils sont en retard.

J’ai récemment demandé à Eric Schmidt, le PDG de Google, où en étaient les progrès de l’entreprise concernant les voitures autonomes. Il m’a répondu qu’elles n’aimaient pas la neige et qu’elles ne comprenaient pas que les policiers tentent parfois de les arrêter en faisant un signe de la main. Mais ces problèmes finiront inévitablement par être résolus (Ford a déjà réussi à faire des progrès concernant la neige) et le barrage devrait céder à ce moment-là.

Mais voilà encore un argument de poids, et une très bonne nouvelle. Avez-vous pensé qu’une voiture électrique, c’est – pour résumer à grands traits – une batterie avec quatre roues et un volant ? Et que cette batterie peut vous être très utile ? C’est ce que nous verrons dans le prochain article de cette série !

Pour plus d’informations et de conseils de ce genre, c’est ici et c’est gratuit


A découvrir