Les automobilistes allergiques aux contraventions ont désormais leur application

200 000
cPark s'est fixé l'objectif d'atteindre les 200 000 utilisateurs avant
fin 2018.

Il est désormais possible d’éviter les amendes de stationnement grâce à votre smartphone, ou plus précisément grâce à une application communautaire, cPark. Déjà présente dans les grandes villes belges, cPark arrive pour conquérir les grandes villes françaises.

Une application légale selon son créateur

L’application cPark permet d’éviter les contraventions de stationnement de manière légale. Mais attention, elle ne permet pas de contester une amende. Elle indique les différentes zones de stationnement disponibles en ville et permet de savoir si elles sont gratuites, à disque ou payantes, et même les zones piétonnes. L’application indique aussi les tarifs, les horaires et la durée maximum de stationnement autorisée en fonction du lieu où vous vous trouvez. 

L’application est déjà présente dans les grandes villes belges et compte 85.000 utilisateurs. cPark cible désormais la France et a déjà fait le premier pas, puisqu’elle est déjà utilisable à Paris. Ce qui est aiderait bien les Parisiens vu les montants des amendes et la difficulté de se garer dans la capitale. « L’objectif est d'atteindre 200.000 utilisateurs en France d'ici la fin de l'année », explique cPark à nos confrères du Figaro.

Une application communautaire

cPark marche donc comme Waze, l’application permet aux utilisateurs de signaler à la communauté les contrôles de stationnement. Dès que l’usager aperçoit un contrôleur, il peut le signaler et ainsi prévenir la communauté de la présence des pervenches dans la zone où il se situe. S’il est déjà trop tard et que l’usager a reçu une amande, il peut alerter la communauté et indiquer le montant de la contravention. 

L’application prendra en compte les informations communiquées par les utilisateurs afin de créer des estimations de risques de contrôle. cPark alerte aussi le conducteur en envoyant une notification si un contrôle est signalé dans un rayon de 250 mètres où le véhicule est stationné.


A découvrir