Changement climatique : quelles sont les villes en première ligne ?

1,44 °C
D'ici 2050, la température moyenne à Paris devrait augmenter de 1,44
°C.

D’ici 2050, les températures moyennes augmenteront de plus de 3 degrés dans des dizaines de grandes villes, et des centaines d’autres subiront des pénuries d’eau, rappelle la société Nestpick, qui a réalisé un palmarès des villes où l’impact sera le plus significatif.

Afrique, Asie, Amérique, Europe… : l’impact du réchauffement climatique sera sévère sur l’ensemble des continents

Quelles sont les villes à travers le monde où le changement climatique se fera sentir le plus ? Pour le savoir, l’équipe de la société Nestpick a compilé les résultats de diverses études scientifiques et a dressé un palmarès composé de 85 villes de tous les continents. Des paramètres tels que le changement de température, la pénurie d'eau et la montée du niveau de la mer ont été passés à la loupe.

Globalement, les villes où le changement climatique se fera sentir de manière la plus aiguë d’ici 2050 sont Nairobi (Kenya), Seoul (Corée du Sud), Chicago (États-Unis), Toronto (Canada), Pékin (Chine), Boston (États-Unis), Kiev (Ukraine), Shenzhen (Chine), Helsinki (Finlande) et Saint-Pétersbourg (Russie). La France ne sera pas épargnée, avec Lyon à la 38e place du palmarès mondial et Paris 56e.

La France n’échappera pas à la hausse des températures et à une pénurie d’eau

Les évolutions de température moyenne d’ici 2050 seront les plus prononcées à Ljubljana (Slovénie, +3,53 °C), Cincinnati (États-Unis, +3,38 °C), Baltimore (États-Unis, +3,35 °C), Jérusalem (Israël, +3,25 °C), Philadelphie (États-Unis, +3,21 °C), Montréal (Canada, +3,20 °C), Chicago (États-Unis, +3,11 °C), Nashville (États-Unis, +3,11 °C), Ottawa (Canada, +3,05 °C) et Stockholm (Suède, +3,05 °C). Quant aux villes françaises, à Lyon (51e dans le palmarès mondial) il faudra s’attendre à une hausse de 1,83 °C, tandis que Paris (67e) devrait se réchauffer de 1,44 °C en moyenne.

S’agissant de la pénurie d’eau d’ici 2040 (demande supérieure à l’offre), les villes les plus impactées seront Doha (Qatar), Barcelone (Espagne), Denver (États-Unis), Dubaï (Émirats arabes unis), San Diego (États-Unis), Pékin (Chine) et New Delhi (Inde). Paris fera elle aussi face à ce problème, la capitale française occupe d’ailleurs la 44e ligne dans le palmarès mondial.


A découvrir