Des députés proposent l'augmentation des taxes sur l'alcool

11
Les députés souhaitent instaurer une taxe de 11 euros par degré
alcoométrique.

Sept députés de la majorité ont déposé des amendements visant à augmenter les taxes sur les alcools mélangés à base de vin et les bières « suralcoolisées ».

Jusqu’à 11 euros de taxe par degré

Et si la bière et le rosé pamplemousse augmentaient ? Des députés LREM ont déposé des amendements au projet de loi de financement de la Sécurité sociale pour augmenter les taxes sur les alcools mélangés à base de vin et les bières dépassant les 7% par degré alcoométrique.

La taxe pourrait être fixée à hauteur de 11 euros par degré alcoométrique sur les boissons visées. Un montant qui serait équivalent aux taxes déjà appliquées sur les boissons à base de vodka et de whisky. Elle serait payée par « les fabricants nationaux, les importateurs et les personnes qui procèdent à l’acquisition intracommunautaire des boissons concentrées », précise les députés.

Un enjeu de « santé publique »

Pour ces parlementaires, les bières « suralcoolisées » sont un « danger en matière de santé publique », précisent-ils, connaissant leur popularité parmi les jeunes et les personnes vivant dans la rue. Ils comptent bien appliquer coûte que coûte leurs mesures.

En cas de rejet des amendements, les députés prévoient un recours pour baisser le taux de taxation. Il ne serait plus que de trois euros par décilitre pour les boissons à base de vin. En cas d’adoption de cette réforme, ce sont les consommateurs qui pourraient en payer le prix.


A découvrir