Les Français, champions de la pause déjeuner

76 %
76 % des Français déjeunent au restaurant au moins une fois par
semaine.

Malgré son raccourcissement ces dernières décennies, la pause déjeuner reste une institution en France. 77 % de nos compatriotes disposent de plus de 30 minutes pour manger à midi, un luxe que les habitants de beaucoup de pays du monde ne peuvent pas se permettre, révèle un sondage réalisé par Edenred, l’entreprise à l’origine des Tickets Restaurants.

En France, la pause déjeuner est longue mais ne rime pas toujours avec le restaurant

Parmi les 14 pays étudiés, seuls les Mexicains disposent d’autant de temps que les Français pour déjeuner à midi. En Italie, autre pays européen pourtant réputé pour sa gastronomie, seuls 68 % des personnes interrogées peuvent se permettre de manger pendant plus de 30 minutes à la mi-journée. Ce pourcentage est encore moins élevé en Allemagne (57 %), en Belgique (54 %), en Roumanie (44 %) et en République Tchèque (40 %). En Grèce, la situation est tout simplement catastrophique, seulement 9 % des Grecs pouvant se permettre de prendre plus de 30 minutes de repos à midi.

Les Français sont assez nombreux à manger au restaurant le midi : 76 % d’entre eux y vont au moins une fois par semaine. En Europe, seuls les Tchèques y vont plus (84 %). Le repas dans un restaurant est un rituel au moins hebdomadaire pour 70 % des Italiens, 59 % des Allemands et 45 % des Mexicains.

Pour choisir un établissement où déjeuner, 45 % des salariés sondés utilisent des sites web, 28 % des applications mobiles et 20 % les réseaux sociaux. Mais la grande majorité (62 %) se fie au bouche-à-oreille.

La pause déjeuner : manger rapidement, avec moins de confort et de convivialité

Lorsque les Français déjeunent sur leur lieu de travail, les pauses déjeuner se font plus longues. 43 % des Français ont plus de 45 minutes pour manger, 34 % ont entre 30 et 45 minutes et 21 % ont de 15 à 30 minutes.

Pour 41 % des Français, la pause méridienne est un moment de détente, et pour 16 % c’est un moment de plaisir. Toutefois, ce moment ne rime pas toujours avec convivialité : seuls 13 % des personnes interrogées perçoivent la pause déjeuner comme un moment de partage et de sociabilité. Pour 30 % de nos compatriotes, le repas du midi reste avant tout un moyen de satisfaire un besoin physiologique.

Symptôme de ce temps de repas toujours plus court (22 minutes en moyenne aujourd’hui, contre 1h38 il y a 20 ans), la vente au comptoir connaît un essor sans précédent : ce type de distribution représente aujourd’hui 52 % du chiffre d'affaires global de la restauration hors domicile, selon les chiffres de Gira Conseil, la référence française en termes de l’étude du marché de la restauration. Les volumes de ventes réalisées au comptoir ne cessent de croître, avec une progression de 2,56 % en 2016. Cependant, le ticket moyen diminue légèrement avec une baisse de 0,31 %.


A découvrir