À profils équivalents, les femmes cadres gagnent 7% de moins que les hommes

31 %
Seule une minorité des cadres (31%) considèrent que les inégalités à
l'encontre des femmes se sont globalement réduites ces dernières
années.

Même chez les cadres, il existe un écart de rémunération entre les hommes et les femmes. Et il ne s’explique pas par une différence de parcours : même à profil et poste équivalents, les femmes cadres gagnent 7% de moins que les hommes, nous apprend l’Association pour l'emploi des cadres (Apec) dans une nouvelle étude.

Les écarts de rémunération se creusent avec l’âge

Bien payées, les femmes cadres ? Pas tout à fait, alerte l’Association pour l'emploi des cadres (Apec) à l’approche de la Journée internationale des droits des femmes. Au-delà de la différence de parcours qui peut exister entre les hommes et les femmes, une part importante des écarts de rémunération demeure « inexpliquée » : en effet, les hommes cadres gagnent 7% de plus que leurs homologues féminins.

Cet écart tend à se creuser avec l’âge : plus une femme est jeune, plus elle a de chances d’avoir un salaire proche de celui de ses homologues masculins. Les données récoltées par l’Apec montrent qu’en début de carrière, à profil équivalent, l’écart de rémunération entre les hommes et les femmes cadres est de 4% en moyenne. En revanche, chez les cadres âgés de 55 ans et plus il atteint 12%.

La différence de parcours, un facteur qui accentue les écarts de rémunération

La différence de rémunération peut s’expliquer par un effet générationnel (les jeunes femmes sont plus revendicatives en matière d’égalité salariale que les 50 ans et plus). L’autre explication pourrait être celle du parcours professionnel : les jeunes n’ont pas encore eu de congé maternité et n’ont pas connu d’interruption de carrière (car ils ne font que l’entamer), pour cette raison ils pourraient naturellement ne pas être concernés par des différences de parcours entre les femmes et les hommes.

La nature des postes occupés par les hommes et les femmes joue aussi. Selon la même étude de l’Apec, 35% des femmes cadres sont managers contre 43% des hommes. Et quand elles accèdent à des fonctions de management, leur poste s'apparente plus souvent à du management de proximité.


A découvrir