Les États-Unis vont taxer de nombreux produits européens

150
Plus de 150 produits venus d'Europe se verront imposer des taxes
douanières supplémentaires aux États-Unis.

Une querelle entre les États-Unis et l’Union européenne à propos de subventions à Airbus.

Jusqu’à 25% de hausse

Fromages, vins, textiles ou encore olives et outillages… De nombreux produits importés depuis l’Europe vont subir une hausse de leurs droits de douane aux États-Unis, ont annoncé les services du représentant américain du Commerce (USTR), qui publient, mercredi 2 octobre, l’inventaire des produits en question.

Les fromages français, italiens et de toute l’Europe, les vins français, espagnols et allemands auront un surcroît de tarifs de 25%. Dans le domaine industriel, une surtaxe du même ordre est également prévue pour toute une panoplie d’outils allemands, ou encore sur le textile britannique.

Des subventions à Airbus contestés

Au total, plus 150 produits verront des taxes de droits de douane s’ajouter de 10 à 25%. Une mesure qui entrera en vigueur le 18 octobre prochain. Cette décision a été prise dans le cadre d’un conflit entre Washington et Bruxelles. Les premiers reprochant des subventions « illicites » accordées à Airbus.

Les pays principalement visés par cette hausse des droits de douane sont majoritairement les principaux pays partenaires du groupe Airbus : la France, l’Allemagne, le Royaume-Uni et l’Espagne. Mais les autres pays de l’espace européen en pâtiront également, l’USTR considérant que le soutien à Airbus est une initiative collective européenne.  


A découvrir