Mise en place de l'obligation du pass sanitaire pour les adolescents

57,6 %
A la mi-septembre 2021, 57,6% des adolescents français présentaient un
schéma vaccinal complet

Dès le 30 septembre 2021, les jeunes âgés de 12 ans et 2 mois à 17 ans devront présenter leur pass sanitaire s’ils veulent pouvoir aller au restaurant ou au cinéma.

Les mêmes contraintes que pour les adultes

Les adolescents, c’est-à-dire les jeunes âgés de 12 ans et 2 mois à 17 ans devront se prémunir du pass sanitaire pour avoir accès aux restaurants, musées, cinémas ou piscines, etc.. Ils devront donc soit justifier une vaccination complète au covid19 d’au moins sept jours (nombre de jours nécessaire entre la date de la deuxième dose et l’obtention du pass sanitaire), soit présenter un test PCR ou antigénique négatif de moins de 72 heures, soit présenter un certificat prouvant le rétablissement du Covid19 datant de plus de 11 jours et de moins de 6 mois. 

A la mi-septembre 2021, 57,6% des adolescents français présentaient un schéma vaccinal complet et 69,1% d’entre eux avaient déjà reçu une première dose selon les données de Santé publique France. En France, la vaccination des jeunes n’est pas homogène, ainsi, dans les Landes, ce sont 87% des adolescents qui possèdent un schéma vaccinal complet alors que dans les Bouches-du-Rhône, seuls 40% d’entre eux ont reçu leurs deux doses de vaccin contre le covid19. En région Parisienne, la couverture vaccinale complète se situe dans la moyenne basse par rapport au reste de la France métropolitaine, A Paris même, environ 58,3% des adolescents ont reçu de doses de vaccin, ils sont 50,8% dans les Hauts-de-Seine, 49,6% dans le Val-de-Marne et 41,7% en Seine-Saint-Denis.

Pas d’assouplissement du pass sanitaire

Le gouvernement français souhaite proroger le pass sanitaire au-delà du 15 novembre 2021 et présentera ce projet de loi au conseil des ministres le 13 octobre 2021. Gabriel Attal a expliqué à l’issu du Conseil de défense du mercredi 22 septembre 2021 que « le pass sanitaire s'est confirmé comme étant un outil très efficace pour maintenir ouverts des lieux qui auraient dû être refermés (s'il) n'avait pas existé (...) À ce stade, il n'y a pas de décision d'adapter le pass sanitaire qui continue à s'appliquer dans les mêmes conditions qu'aujourd'hui » et qui sera appliqué aux adolescents à partir du 30 septembre 2021.

A partir du 15 octobre 2021, les tests qui seront effectués sans prescription médicale ne seront plus remboursés par la sécurité sociale. Ainsi, le prix des tests antigéniques avoisinera 29 euros et celui des tests PCR devrait se situer autour de 49 euros. Tous ceux qui ne possèdent pas de pass vaccinal complet à partir du 15 octobre 2021 devront payer leurs tests s’ils veulent avoir accès aux restaurants, cinémas, musées, etc..

 


A découvrir