Plus de 200 magasins Carrefour menacés de disparition

2100
2 100 postes pourraient être supprimés.

Carrefour s'apprête à subir une purge de magasins et d'emplois. Le groupe de grande distribution, qui s'est engagé dans une restructuration en profondeur, devrait ainsi fermer 227 magasins dans toute la France dans le courant de l'été, selon le Midi Libre.

Carrefour n'est pas parvenu à séduire les repreneurs : sur les 273 magasins qui étaient menacés de fermeture, seule une petite poignée devrait rester ouverts entre les mains de nouveaux propriétaires. Il reste jusqu'au 4 juin pour que des repreneurs signalent leur intérêt pour tel ou tel magasin, mais il parait désormais peu probable qu'un raz de marée de prétendants frappe à la porte de l'enseigne de grande distribution. Ces fermetures vont toucher tous les types de magasins (Carrefour City, Contact et Contact Marché), dans toute la France.

Un coup rude pour la région Nord

Certaines régions seront plus favorisées que d'autres : ce sera le cas de la région parisienne où Carrefour n'enregistrera que 15 fermetures de magasins, contre 59 magasins dans la région Nord. La Direction régionale des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l'emploi a calculé que ce sont 2 100 emplois qui sont directement menacés par ces fermetures. Carrefour a assuré favoriser le reclassement en interne : 76 salariés ont déjà retrouvés un poste ailleurs au sein du groupe, et 240 candidatures sont en cours d'examen.

Reclassement

L'enseigne explique aussi avoir reçu des offres fermes d'achat pour 23 magasins, et 22 propositions devraient arriver d'ici le début du mois de juin. Insuffisant pour absorber tous les départs, que les syndicats évaluent au moins à 1 000, car les postes proposés par Carrefour recevront plusieurs candidatures. L'été s'annonce donc bien difficile pour le groupe.


A découvrir