Seuls 44% des Français estiment que leur travail est reconnu à sa juste valeur

90 %
9 fonctionnaires sur 10 estiment que leur travail est utile pour la
société.

Si 88% des actifs estiment que leur travail est utile à leur entreprise, seuls 44% considèrent qu’il est reconnu à sa juste valeur par cette dernière, révèle la Fondation Jean Jaurès dans une enquête intitulée « Inutilité ou absence de reconnaissance : de quoi souffrent les salariés français ?».

Seuls 56% des commerciaux jugent leur travail utile pour la société

Dans leur écrasante majorité, les Français jugent leur travail utile à leur entreprise. Mais si 88% de l’ensemble des actifs sont de cet avis, le pourcentage n’atteint que 75% parmi les représentants de professions intellectuelles et cadres du secteur public. Les ouvriers non qualifiés sont également assez peu nombreux à se sentir utiles à leur entreprise (82%).

Lorsqu’il s’agit de se prononcer sur sa perception de son utilité pour la société, ce sont les cadres et professions intellectuelles du secteur public (90%), ainsi que les employés et agents de la fonction publique (90%) qui répondent le plus souvent dans l’affirmative. En revanche, les cadres et professions intellectuelles du privé (76%), les professions intermédiaires administratives et commerciales des entreprises (56%), les employés administratifs du privé (70%) ou encore les ouvriers (74%) sont nettement moins enclins que les autres à juger leur travail utile à la collectivité.

1 fonctionnaire sur 2 estime que son travail n’est pas reconnu à sa juste valeur

Les pourcentages baissent encore lorsqu’il s’agit de se prononcer sur la reconnaissance perçue de son travail de la part de son employeur. Le sentiment de ne pas être reconnu à sa juste valeur dans son travail est particulièrement marqué chez les cadres et professions intellectuelles du public (57%), les professions intermédiaires (notamment dans la santé et la fonction publique, à 67%), les agents et employés de la fonction publique (58%), soit précisément des professions qui par ailleurs se sentent « utiles » à la société. Les CSP-, et notamment les ouvriers non qualifiés, expriment également un manque de considération particulièrement marqué.


A découvrir