Rentrée scolaire : pensez à faire votre demande de bourse

900 €
Il est possible d'obtenir jusqu'à 900 euros de bourse environ à
l'année.

L’année scolaire n’est même pas terminée que déjà, il faut penser à la rentrée prochaine. Sans savoir non plus d’ailleurs dans quelles conditions elle se fera, mais ça, c’est une autre histoire.  

Faire une demande de bourse

Si l’un de vos enfants entre au lycée, qu’il s’agisse d’un lycée général, technologique ou professionnel, vous êtes peut-être en droit de demander une bourse à l’Éducation Nationale. Les montants annuels des bourses vont d’un peu moins de 450 euros à un peu plus de 900 euros.

Bien entendu, le montant de la bourse, et votre éligibilité, sont calculés en fonction des revenus du foyer. Normalement, il s’agit des revenus de l’année 2018, mais si votre situation a changé, perte d’emploi ou divorce par exemple, vous pouvez faire votre demande de bourse sur la base des revenus de l’an dernier.  

Une bourse par trimestre

Les demandes de bourse sont à faire à l’aide d’un dossier, que le lycée dans lequel votre fils ou votre fille va rentrer, doit vous fournir sur demande. Vous aurez ensuite jusqu’au 7 juillet pour le renvoyer à l’établissement. À défaut, il faudra faire une demande en ligne à la rentrée, mais l’octroi de la bourse, et le premier versement, risque de prendre du retard.

À noter que la bourse est toujours versée par trimestre, et est conditionnée à la présence effective de l’élève aux cours... Ceux qui auront une mention bien ou très bien au brevet des collèges, pourront recevoir une prime au mérite complémentaire, bien que l’examen ait été supprimé cette année. Les brevets et les mentions leur seront décernés à partir du contrôle continu.   


A découvrir

Jean-Baptiste Giraud

Jean-Baptiste Giraud est le fondateur et directeur de la rédaction d'Economie Matin. Il est également intervieweur économique sur RTL dans RTL Grand Soir (en semaine, 22h17) depuis 2016.

Jean-Baptiste Giraud a commencé sa carrière comme journaliste reporter à Radio France, puis a passé neuf ans à BFM comme reporter, matinalier, chroniqueur et intervieweur. En parallèle, il était également journaliste pour TF1, où il réalisait des reportages et des programmes courts diffusés en prime-time. 

En 2004, il fonde Economie Matin, qui devient le premier hebdomadaire économique français. Celui-ci atteint une diffusion de 600.000 exemplaires (OJD) en juin 2006. Un fonds economique espagnol prendra le contrôle de l'hebdomadaire en 2007.

Après avoir créé dans la foulée plusieurs entreprises (Versailles Events, Versailles+Les Editions Digitales), Jean-Baptiste Giraud a participé en 2010/2011 au lancement du pure player Atlantico, dont il est resté rédacteur en chef pendant un an.

En 2012, soliicité par un investisseur pour créer un pure-player économique,  il décide de relancer EconomieMatin sur Internet  avec les investisseurs historiques du premier tour de Economie Matin, version papier. 

Il a également été éditorialiste économique sur SUD RADIO de 2016 à 2018.

 

Jean-Baptiste Giraud est également l'auteur de nombreux ouvrages, dont notamment "Combien ça coute, combien ça rapporte" (Eyrolles), "Les grands esprits ont toujours tort", "Pourquoi les rayures ont-elles des zèbres", "Pourquoi les bois ont-ils des cerfs", "Histoires bêtes" (Editions du Moment) ainsi que "le Guide des bécébranchés" (L'Archipel).