Appareils électroniques : une aide de l’État en cas de réparation

L’État lance la guerre contre le changement trop régulier des appareils électroniques. Il propose une aide pour inciter les propriétaires à faire réparer plutôt qu’à racheter.

Par Cédric Bonnefoy Modifié le 6 décembre 2022 à 13h25
appareils-electroniques-reparation-aide-gouvernement
12 millions En 2027, le gouvernement espère réparer 12 millions d'objets électroniques chaque année. ©Pixabay

Les aides disponibles au 15 décembre

Le gouvernement part à la chasse à la surconsommation d’appareils électroniques. Ordinateur, téléphone portable, machine à laver, machine à café, ils sont partout dans notre quotidien. Problème : à la moindre panne, les Français ont tendance à jeter et à en acheter du neuf. Pourtant, la majorité des dysfonctionnements sont réparables. Ainsi, l’État propose un « bonus réparation » pour inciter les consommateurs à pousser la porte du réparateur.

Le montant de l’aide varie de 10 à 45 euros en fonction du type d’appareil. Comptez par exemple 10 euros pour une machine à café, 25 euros pour la machine à laver. Et même 45 euros pour un ordinateur portable. De quoi supporter une partie de la réparation. Les aides seront mises en place dès le 15 décembre explique Franceinfo.

Des appareils électroniques réparés au profit de l’environnement

Ce dispositif est issu de la loi Agec de 2020. Montant du financement : 410 millions d’euros jusqu’à la fin du second quinquennat d’Emmanuel Macron. Il se veut avant tout très simple pour les utilisateurs. En cas de panne, vous devrez vous rendre sur le site ecosystem.com. Dessus seront renseignés les professionnels agréés aux alentours de vous. Sur la facture, la ristourne de l'État sera déduite directement. 

Les réparateurs sont certifiés par un label QualiRépar pour éviter les arnaques. Pour l’instant, 500 l’ont obtenu. D’ici le lancement du bonus, l’État compte augmenter ce chiffre pour améliorer le maillage sur l’ensemble du territoire. L'objectif : augmenter de 20% le nombre d'appareils électroniques réparés chaque année. Il s’agit d’un enjeu économique mais surtout écologique. En 2027, le gouvernement souhaite atteindre la barre des 12 millions d'objets électroniques ou électriques réparés chaque année.

Cédric Bonnefoy est journaliste.

Aucun commentaire à «Appareils électroniques : une aide de l’État en cas de réparation»

Laisser un commentaire

* Champs requis