Dell : face à la chute des ventes, l’entreprise va licencier plus de 6.500 salariés

Dans le monde du numérique, la période est compliquée. La baisse des ventes impacte de plein fouet les écosystèmes des entreprises. Nouvel exemple : Dell. Face à la chute du marché des ordinateurs, elle va licencier plus de 6.500 salariés.

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par Cédric Bonnefoy Modifié le 7 février 2023 à 11h27
dell-suppression-emplois-vente-ordinateurs
6.650 L’entreprise américaine Dell annonce supprimer 6650 postes pour faire face à la situation économique compliquée. ©Pixabay

6.650 salariés de Dell sur le carreau

Situation morose en ce moment pour le secteur du numérique. Après Amazon et bien d’autres, le fabricant d’ordinateurs Dell annonce son intention de supprimer 6.650 emplois sur ses différents sites. Une situation inévitable pour assurer la survie de la marque. Confrontée à une chute des ventes l’année dernière, elle n’a pas d’autre choix que de réajuster ses effectifs. Ainsi, elle doit supprimer 5% de ses effectifs mondiaux. Sur les 133.000 que compte Dell, la majorité est basée aux États-Unis.

Dans une note envoyée à ses salariés, la direction justifie cette coupe par la fin d’un cycle. Depuis plusieurs années, l’entreprise enregistre de très bons résultats. Mais la pénurie de matières premières combinée à l’inflation et à la remontée des taux d’intérêt aux États-Unis fragilisent les grandes entreprises. La baisse de la demande mondiale d’ordinateur termine de créer un avenir incertain.

Un chiffre d’affaires en baisse

Les derniers résultats de Dell ne sont pas bons. Du moins, pas à la hauteur des espérances. Ainsi, l’entreprise enregistre un recul de 6% au troisième trimestre de l’année 2022. Malgré la période de Noël, propice aux ventes, les résultats de fin d’année devraient être aussi à la baisse. Par ailleurs, la contraction des ventes d’ordinateurs de la marque atteint 10%. En plus, Dell doit faire face à un repli mondial pas seulement caractérisé aux États-Unis.

Cette annonce vient conclure un début d’année noire pour les salariés des grandes entreprises américaines de la tech. Personne n’échappe à la situation complexe et se retrouve contraint de licencier du personnel pour assurer son avenir. Selon le site Layoffs.fyi, 95.000 salariés de ses entreprises se retrouvent au chômage depuis le début de l’année.

Cropped Favicon Economi Matin.jpg

Cédric Bonnefoy est journaliste en local à la radio. À côté, il collabore depuis 2022 avec Économie Matin.

Suivez-nous sur Google News Economie Matin - Soutenez-nous en nous ajoutant à vos favoris Google Actualités.

Aucun commentaire à «Dell : face à la chute des ventes, l’entreprise va licencier plus de 6.500 salariés»

Laisser un commentaire

* Champs requis