▼ La suite après la pub ▼

Electricité : tension du réseau pour la grève du jeudi 19 janvier 2023

La grève du jeudi 19 janvier enregistre déjà une première baisse de la production électrique. Les réseaux est en tension mais aucune coupure n'est encore à déplorer.

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par Benoit Vrignaud Publié le 19 janvier 2023 à 11h49
Grève Réforme Des Retraites Coupures Electricité
66 %66% des Français se disent favorables à la grève voire pour certains au blocage du pays. La grève a débuté avec une baisse de la production électrique sans pour autant entrainer de coupure pour les usagers.

La grève enregistre la première baisse de production d'électricité

Le jeudi 19 janvier 2023 marque le début de la grève en opposition à la réforme des retraites. 66% des Français se disent favorables à cette grève voire à un blocage du pays. Ce blocage pourrait entrainer plusieurs conséquences selon les modes d’action des grévistes et des syndicats. Une pénurie orchestrée d’essence ou encore des conséquences directes sur la production d’électricité, il faut en partie s’attendre à tout.

▼ La suite après la pub ▼

Or, l’AFP a appris mercredi 18 janvier 2023 que des agents EDF avaient procédé à une première baisse de la production électrique, de l’équivalent d’un réacteur nucléaire ou de deux fois la consommation de la capitale, sans toutefois entrainer directement de coupure. Les syndicats ont donc pris de l’avance sur la journée nationale de mobilisation et certains ont même appelé à des coupures ciblées sur des élus favorables à la réforme.

Une mise en tension du réseau électrique mais pas encore de coupure

▼ La suite après la pub ▼

La baisse de tension venait du ralentissement de certains barrages hydro-électriques. EDF a confirmé sur son site internet la diminution de la tension en affichant un message d’information : "Perte de puissance disponible en cours sur le parc hydraulique EDF : 1.210 MW. Cette indisponibilité est liée au mouvement social en cours". La baisse de production n’a cependant pas eu d’incidence pour les usagers du réseau électrique, simplement mis en tension comme l’explique le gestionnaire du réseau RTE.

▼ La suite après la pub ▼

En cas de menace de coupure, le gestionnaire de réseau RTE a la possibilité de demander à ses agents d’arrêter les réductions de production et de tension. Il n’est cependant pas intervenu mercredi 18 janvier 2023. La globalité des moyens de productions a en effet assuré le remplacement des mégawatts manquants, empêchant ainsi tout impact du mouvement social sur la sécurité de l’approvisionnement. 3 barrages hydro-électriques étaient en l’occurrence concernés : le Cheylas en Isère, les Salelles en Ardèche et Pied-de-Borne en Lozère.

▼ La suite après la pub ▼

Aucun commentaire à «Electricité : tension du réseau pour la grève du jeudi 19 janvier 2023»

Laisser un commentaire

* Champs requis