Enseignes discount : l’inflation propulse Lidl et Aldi

Les enseignes discount profitent particulièrement du contexte de crise économique. elles enregistrent la plus forte augmentation de parts du marché.

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par Benoit Vrignaud Publié le 22 novembre 2022 à 16h19
Discount Aldi Lidl Hausse
7,9 %Alors que l'inflation atteint jusu'à 7,9% dans les circuits de grande distribution, les Français se tournent vers le discount.

Le discount prend la tête du classement des hausses de parts de marché

Le contexte d’inflation semble bénéficier fortement aux magasins discount. L’augmentation des prix et le contexte de crise économique et d’inflation entraine des différences de consommation selon les mois. Ainsi, le mois d’octobre 2022 a été le mois d’une augmentation des dépenses des clients. Une dépense en hausse de 6,8% est enregistrée. Les Français semblent avoir fait en masse le choix d’aller faire leurs courses dans des enseignes de discount plutôt que dans leurs magasins habituels. Les deux enseignes Lidl et Aldi connaissent en 2022 une augmentation que le secteur de la grande distribution ne suit pas.

Selon le panéliste Kantar, Lidl continue sur la lancée de sa progression et s’élève à 8,3% de parts du marché. Aldi de son côté enregistre une bonne performance avec une augmentation de 0.2%.Il s’agit donc pour les deux enseignes discount d’une progression de 0,6 point dans leurs parts de marché. Lidl affiche une hausse de 1,5%, passant de 6,3% en novembre 2021 à 8,3% en novembre 2022. Les deux enseignes enregistrent donc sur le second semestre de 2022 une forte augmentation de clients, qui se répercute nécessairement sur leurs classements parmi les marques de grande ou de petite distribution.

Le recul des hypermarchés et des supermarchés se fait sentir

Les hypermarchés dans leur globalité enregistrent beaucoup moins de progression. Même si Les Mousquetaire gagne 0,2 points, soit 16,7% des parts de marché, la hausse est beaucoup moins apparente pour le groupe U (0,1 point). Il en va de même pour Carrefour qui, par ailleurs, profite du succès des enseignes de proximité très présentes en milieu urbain. C’est de celles-ci que vient la hausse alors que les supermarchés et hypermarchés du groupe sont en net recul.

Leclerc semble avoir trouvé un certain équilibre. Il y a une forte différence entre les magasins des différents groupes. Le commerce de proximité et l’achat en ligne font états quant à eux de très bons scores avec une augmentation des ventes et des services de drive.

Laisser un commentaire

* Champs requis