Netflix : plus de 30 euros par an pour partager son compte ?

Netflix avait prévenu dès le début de l’année 2022 : le partage de comptes, c’est terminé. Du moins, pas totalement, car moyennant finances ce sera toujours possible. Une manière pour le géant de récupérer une partie des sommes perdues lorsqu’un utilisateur regarde son service sans payer. Et le changement de politique tarifaire aura lieu en 2023.

Paolo Garoscio
Par Paolo Garoscio Modifié le 23 décembre 2022 à 10h33
Netflix Prix Partage Compte Abonnement
50%La valeur de l'action Netflix a chuté de plus de 50% en 2022.

Le partage de comptes : un véritable problème pour Netflix

Le géant du streaming a connu les premiers résultats difficiles en 2022, un peu comme l’ensemble du secteur de la technologie. Mais pour Netflix, ce n’est pas la baisse de la publicité qui pose problème. Car celle-ci n’existait pas jusqu’alors sur la plateforme. C’est le partage de comptes, jamais officiellement autorisé mais largement utilisé, qui est au coeur du problème.

Chaque compte partagé est une perte nette pour Netflix. D’une part il s’agit d’un abonnement qui n’est pas payé, d’autre part ça lui fait perdre des abonnés. Et au premier trimestre 2022, la douche froide : 200.000 abonnés en moins pour le service de streaming. La première chute en dix ans.

Si la concurrence de plus en plus rude liée à la multiplication des plateformes de streaming a sa part de responsabilité, Netflix est convaincu qu’elle peut endiguer la tendance en limitant le partage de comptes. Elle va donc s’y coller dès 2023 selon le Wall Street Journal. Une nécessité, car en Bourse c’est la débandade. L’action Netflix a été divisée par deux, passant de 614 à 297 dollars depuis le début de l’année 2022.

Pour partager son compte Netflix, il faudra payer

La plateforme a mis en place une double stratégie pour réduire le partage de compte. D’un côté un abonnement moins cher, à 5,99 euros par mois, associé à des publicités ; de l’autre, le harcèlement des « squatteurs ». Le test a été fait en Amérique du Sud. Lors du partage de compte, un code est demandé de manière répétée à l’utilisateur. Et ce jusqu’à ce que le propriétaire du compte ne paye 3 dollars par mois de plus, soit 36 dollars par an.

Le test a semble-t-il été concluant puisque selon le Wall Street Journal il pourrait être déployé à grande échelle dès début 2023. Et ce progressivement dans le monde entier, donc également en France. Les partageurs doivent donc se préparer : il faudra payer… ou changer le mot de passe. Mais il y a une autre solution où tout le monde est gagnant.

Un compte partagé est moins cher que deux comptes

Si on se base sur l’expérience menée par Netflix, le prix mensuel du partage en France pourrait être similaire. 3 ou 4 euros par mois, soit 36 ou 48 euros par an. Mais si Netflix espère ainsi convaincre plus d’utilisateurs à prendre un compte en nom propre, en réalité ces derniers ont tout intérêt à mieux s’organiser, tout simplement. Car un compte partagé est moins cher que deux comptes.

Ce qui est sûr, c’est qu’il faudra opter pour l’une des deux offres les plus chères : la standard, à 13,49 euros par mois ou la Premium à 17,99 euros. La première propose deux écrans HD en simultané, la seconde quatre.

En ajoutant le coût du partage de 4 euros par mois par exemple, l’offre standard revient à 17,49 euros par mois, l’offre Premium à 21,99 euros. Les deux personnes pourraient alors simplement se partager les frais, étant donné que, de toute manière, le partage est payant. De quoi faire en réalité chuter le prix de l'abonnement Netflix à 9 ou 11 euros par foyer. Soit moins que l’offre Standard, la moins chère permettant d’avoir une qualité de vidéo HD.

Paolo Garoscio

Après son Master de Philosophie, Paolo Garoscio s'est tourné vers la communication et le journalisme. Il rejoint l'équipe d'EconomieMatin en 2013.   Suivez-le sur Twitter : @PaoloGaroscio

1 commentaire on «Netflix : plus de 30 euros par an pour partager son compte ?»

  • Cela va me donner l’occasion d’arrêter complètement Netflix
    Car aujourd’hui on partage déjà le coût de l’abonnement

    Répondre
Laisser un commentaire

* Champs requis