Des associations se mobilisent contre l’abattage de 36 loups

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par RSE Magazine Modifié le 18 août 2015 à 16h02
Sauvetage Protection Loups Abattage
200En 2020 le nombre de loups en France pourrait atteindre 200.

Fin juin, deux arrêtés ministériels a été pris pour permettre le prélèvement et l’abattage de plus de trente loups d’ici le mois de juillet 2016. Un chiffre bien supérieur à l’année précédente. Des associations, dites « pro-loups » ont décidé de porter plainte contre la Commission européenne.

L’abattage de 36 loups a été décidé à la fin du mois de juin dernier par deux arrêtés ministériels. Chaque année, plusieurs loups sont menés à l’abattoir, mais l’année dernière, il s’agissait de 24 loups. Douze de plus cette année, ce qui a déclenché la colère de plusieurs associations pro-loups, bien décidées à porter plainte auprès de la Commission européenne.

D’après un article publié aujourd’hui sur site ledauphine.com, plusieurs associations, dont celles regroupées sous le « collectif Cap Loup », qui agit pour la protection des loups de plusieurs espèces, vont porter plainte contre les deux arrêtés ministériels pris à la fin du mois de juin dernier. Dans un communiqué, ces associations assènent : «La France est en infraction avec la convention de Berne et la directive Habitat ».

Lire la suite sur RSE Magazine

Laisser un commentaire

* Champs requis