Alaska Airlines veut s’emparer de Virgin America

Par Olivier Sancerre Modifié le 4 avril 2016 à 18h35
Shutterstock 330684083
280Alaska Airlines et Virgin America comptent 280 appareils.

Le petit milieu du transport aérien connait une nouvelle secousse. Après la fusion en 2013 entre US Airways et American Airways, qui a abouti à la création de la première compagnie aérienne mondiale, ce sont deux plus petites entreprises qui vont se marier.

Alaska Airlines veut en effet mettre la main sur Virgin America. La nouvelle entité deviendrait la cinquième compagnie aérienne américaine, avec une flotte de 280 appareils et 200 départs chaque jour au départ de Seattle, Los Angeles, Anchorage (Alaska) ou encore Portland. De fait, c'est l'alliance entre la côte ouest américaine (Virgin America) avec la côte est (Alaska Airlines) : un projet industriel qui se tient bien aux yeux des investisseurs.

Titres

Les actionnaires devraient apporter leurs titres à l'opération sans trop se faire trop prier : Alaska Airlines propose en effet de payer 57$ pour chaque action Virgin America, ce qui représente une prime de 47% par rapport au cours de Bourse de la compagnie vendredi 1er avril. En tout, la transaction se monte à 2,6 milliards de dollars. Virgin America est valorisée à hauteur de 4 milliards, une fois l'endettement et les contrats de leasing pris en compte.

Revenus

La nouvelle compagnie affiche un chiffre d'affaires annuel de 7 milliards de dollars. Les deux entreprises ont réussi un bel exercice annuel en 2015, avec 201 millions de dollars de bénéfice net (+139% par rapport à 2014), et de 842 millions pour Alaska Airlines (+47%).

Journaliste adepte des nouvelles technologies et de l'économie en général, Olivier est aussi un féru d'histoire et pour son plaisir, il parcourt les musées partout dans le monde.

Laisser un commentaire

* Champs requis