Après Sony et Samsung, Nissan lance sa propre montre connectée

Par Olivier Sancerre Modifié le 9 septembre 2013 à 14h55

Le marché des montres intelligentes est en passe de devenir le segment le plus actif en matière d'innovation dans l'industrie informatique… et pas seulement. Si les principaux constructeurs de produits électroniques ont annoncé (Sony, Samsung) ou vont annoncer (Apple) leurs propres smartwatches, l'intérêt pour ce type de périphériques ultra-portables frappe aussi à la porte d'entreprises de prime abord éloignées du monde des terminaux mobiles.

C'est le cas de Nissan, qui vient ainsi d'annoncer sa première montre connectée. La Nismo, un nom tiré de la gamme de véhicules éponyme, est la première du genre à connecter le conducteur à sa voiture. Le bracelet permettra de contrôler les performances du véhicule en affichant la vitesse et la consommation de carburant, les données de performance sur circuit, et il affichera des notifications provenant de Nissan.

Ça n'est pas tout. En plus de surveiller l'électronique de la voiture, la montre analysera les données biométriques du porteur grâce à un moniteur de fréquence cardiaque intégré. Bien évidemment, toutes ces informations pourront être partagées sur les réseaux sociaux via une application mobile dédiée. Le périphérique, qui s'offre un design futuriste très élaborée, sera disponible en trois coloris (noir, blanc et rouge/noir). Son autonomie sera de 7 jours, un bel exploit quand on sait que la Galaxy Gear de Samsung tient 24 heures. Le constructeur n'a malheureusement pas précisé de date de lancement ni de tarif.

Journaliste adepte des nouvelles technologies et de l'économie en général, Olivier est aussi un féru d'histoire et pour son plaisir, il parcourt les musées partout dans le monde.

Laisser un commentaire

* Champs requis