Taux d’usure : déblocage de nombreux dossiers immobiliers

Par Cédric Bonnefoy Modifié le 29 septembre 2022 à 14h37
Record Cac40 Immobilier
3.05%Le taux d'usure sera augmenté à 3,05% au 1er octobre pour les emprunts de plus de 20 ans.

Victoire pour le secteur de l’immobilier ! La Banque de France vient d’annoncer une augmentation du taux d’usure à partir du 1er octobre. Il devrait permettre à de nombreux dossiers refusés d’être finalement acceptés.

Le taux d'usure passera à 3,05% au 1er octobre 2022

L’annonce était très attendue par le secteur de l’immobilier. La remontée du taux d’usure de la Banque de France. Ce taux est le maximum autorisé par la loi pour emprunter, les banques ne peuvent pas aller au-dessus. Mais depuis la remontée brutale des taux des crédits immobiliers, beaucoup de dossiers étaient bloqués pour dépassement du taux d’usure. Il faut ajouter l’ensemble des taux du crédit pour le calculer.

Dans un communiqué, la Banque de France annonce que le taux d’usure sera rehaussé de façon significative. De 2,57% actuellement pour les emprunts de plus de 20 ans à 3,05% à partir du 1er octobre. Elle est autorisée à augmenter ce taux tous les 3 mois en fonction de la situation économique du secteur immobilier.

Des demandes de crédits débloquées

La situation était devenue très compliquée pour le secteur. Quasiment un dossier sur deux était retoqué pour ce motif. Avec des conséquences sur le carnet de commandes des entreprises du bâtiment. Cette augmentation devrait permettre de débloquer de nombreux dossiers. Mais les spécialistes alertent déjà. Avec l’augmentation continue des taux d’intérêts, à un moment donné, la même situation risque de se répéter.

Cela reste quand même une bouffée d’oxygène, les courtiers ont donc eu gain de cause. Ils sont mobilisés pour demander une hausse. La profession continue de plaider pour une actualisation plus rapide de ce taux d’usure, pas seulement une fois tous les 3 mois. Surtout dans ce contexte où les taux de manière générale ne devraient pas baisser avant, au moins, l’été prochain selon plusieurs prévisions.

Cédric Bonnefoy est journaliste.

Aucun commentaire à «Taux d’usure : déblocage de nombreux dossiers immobiliers»

Laisser un commentaire

* Champs requis