Axa débloque 300 millions d’euros pour se réconcilier avec les restaurateurs

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par Marine Carballet Modifié le 10 juin 2021 à 16h41
Indemnisation Axa Justice 2
300.000 eurosAxa débloque 300 millions d?euros pour indemniser les pertes d?activité que ses 15.000 restaurateurs clients.

Afin d’en finir avec le différend qui l’oppose à ses restaurateurs clients, Axa débloque 300 millions d’euros pour indemniser les pertes d’activité que ses 15.000 restaurateurs clients ont subies pendant les confinements.

Le contrat ne couvrait pas les cas de pandémie

Axa propose une solution à l'amiable pour aider ses 15.000 restaurateurs clients à supporter les pertes d’activités liées aux confinements. La société d’assurance va proposer une enveloppe de 300.000 euros qui sera répartie entre les restaurateurs de manière équitable selon les pertes subies.

Cette solution concerne les professionnels qui ont conclu un contrat d’assurance multirisque avec garantie de perte d’exploitation. Selon les termes du contrat, l’assureur n’était pas censé couvrir une épidémie d’ampleur nationale ou mondiale comme celle du coronavirus, mais des cas d’infection en cercle restreint qui empêcherait le restaurateur de travailler pendant un temps donné. Sauf qu’en pratique, il est délicat de les laisser assumer seuls les pertes d’activités liées à la crise sanitaire.

Axa souhaite en finir avec « l'incertitude judiciaire »

Le groupe a été porté en justice par plusieurs restaurateurs ces derniers mois. Selon les cas, les tribunaux penchaient soit du côté du professionnel, soit du côté de l’assureur. Afin de mettre un terme à tous les différends qui l’opposait à ses clients, Axa a trouvé la solution équitable. Il indemnisera l’ensemble de ses 15.000 restaurateurs clients concernés par le contrat, qu’ils aient ou non attaqué en justice et, si c’est le cas, qu’ils aient ou non gagné le procès.

Dans un communiqué, l’assureur explique vouloir mettre un terme à « l’incertitude judiciaire actuelle » et pour assurer ses arrières à l’avenir, les contrats multirisques ont été retravaillés. En effet, BFM a relevé qu’ils excluaient maintenant les indemnisations en cas de pandémie.

Laisser un commentaire

* Champs requis