Carburant : réduire sa vitesse pour sauver son pouvoir d’achat

Par Cédric Bonnefoy Modifié le 5 septembre 2022 à 14h24
Fin Voiture Thermique Europe 2035
149 eurosSelon cette note du cabinet Astérès, les économies de carburant sur les routes, en baissant sa vitesse, pourraient représenter 149 euros par an.

Selon une étude du cabinet Astérès, réduire sa vitesse sur la route pourrait permettre de réaliser de belles économies. Plus d’une centaine d’euros par an.

Baisse de la vitesse sur les routes : 149 euros d’économie de carburant par an

L’abaissement de la vitesse sur autoroute et sur les routes à double sens est depuis longtemps un levier pour économiser du carburant. Selon une note du cabinet de conseil Astérès, réduire sa vitesse de 130 à 110km/h et de 90 à 80km/h permet de faire 149 euros d’économie chaque année pour un ménage.

Dans le détail, rouler à 110km/h sur les voies rapides peut générer une baisse de 125 euros par an sur le budget carburant des ménages. En réalisant plusieurs calculs et simulations, un ménage disposant de 38.000 euros de revenus pourraient ainsi gagner 0.3% de pouvoir d’achat. Dans la période actuelle, de forte poussée du prix des carburants, le jeu peut en valoir la chandelle.

Le pouvoir d'achat et l'environnement qui se portent mieux

Les autoroutes ne sont pas les seuls endroits où abaisser sa vitesse permet de faire de jolies économies selon Astérès. C’est le cas par exemple pour les routes à double sens, celles limitées à 90km/h. Lever le pied de 10km/h peut faire économiser jusqu’à 24 euros chaque année. Selon cette note, cela représente un gain de pouvoir d’achat de 0.1% pour ce niveau de revenu. Une petite économie, mais qui peut faire réfléchir les conducteurs.

Des économies et des bénéfices sur l’environnement. Moins vous roulez vite, moins vous consommez et donc moins vous rejetez de CO2 dans l’atmosphère. Mais aussi sur la sécurité routière, la vitesse étant le premier facteur d’accidents mortels en France. Dans cette note, ces deux points ne sont pas abordés par le cabinet Astérès, ni même les quelques minutes perdues sur chaque trajet.

Cédric Bonnefoy est journaliste.

Aucun commentaire à «Carburant : réduire sa vitesse pour sauver son pouvoir d’achat»

Laisser un commentaire

* Champs requis