Réforme des retraites : le trou de mémoire de Najat Vallaud-Balkacem

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par Tugdual de Dieuleveult Modifié le 14 juin 2013 à 16h37

Le trou noire, la page blanche... On y est tous passés. Sauf que nous n'étions pas ministre, ni entendus ni regardés par des millions d'auditeurs et de téléspectateurs. La ministre des Droits des Femmes, Najat Vallaud-Belkacem s'est donc trouvée bien embarrassée quand, interrogée sur les réformes du financement des retraites menées par la gauche au cours des vingt dernières, elle n'a su trouver qu'un seul exemple après quelques difficultés.

"Pardonnez-moi, ça me revient"

Puis, elle prend presque une leçon d'histoire contemporaine par les journalistes présents qui lui rappellent les dates auxquelles la gauche était au pouvoir et où elle n'a pas mené de réforme. Plus tard la ministre se remémore l'exemple dont elle souhaitait parler précédemment : "Pardonnez-moi, ça me revient. Ce qu'a fait la gauche c'est le fond de réserve des retraites".

Regardez ci-dessous la vidéo de l'interview :

Cropped Favicon Economi Matin.jpg

Journaliste pour RMC.fr, Tugdual de Dieuleveult a demarré sa carrière à la télévision en réalisant un documentaire pour Canal+/Lundi Investigation (Dieuleveult : enquête sur un mystère). Il s'investit dans l'ONG Solidarité Internationale et part au Darfour en 2008 pour la Journée Mondiale de l'Eau. En 2010, il rejoint l'équipage de La Boudeuse en Amazonie et participe à l'élaboration de deux documentaires diffusés sur France 5. Il se spécialise ensuite sur le web et collabore avec plusieurs rédactions dont Europe 1, Atlantico, Oh My Food et RMC depuis 2012. Il a intégré Economie Matin dès sa création.

Laisser un commentaire

* Champs requis