Chambre à coucher : soyez tendance

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par Partenaire Modifié le 16 janvier 2019 à 18h36
Chambre
2,3 %Le marché du meuble a progressé de 2,3 % en 2016.

Si dormir est une nécessité pour chacun d’entre nous, ce rituel quotidien doit forcément être (ou devenir) pratique et agréable. Un bon sommeil passe bien sûr par une bonne hygiène de vie, mais également par un aménagement correct de l’espace où celui-ci a lieu.

Le lit, l’objet sommeil numéro un

Loin de l’objet uniquement fonctionnel qu’il a pu être à l’époque de nos parents ou grands-parents, le lit se pense aujourd’hui comme partie intégrante du décor. Et il faut dire que les designers contemporains ne manquent pas d’imagination !

Pour les enfants, le lit peut être surélevé : non seulement le niveau sol permet de stocker des objets, soigneusement cachés par des rideaux, mais le fait de dormir « à l’étage » amusera l’enfant. Et pour descendre, rien de mieux qu’un toboggan, intégré au lit. Vous avez deux enfants ? Pas de problème : un lit superposé sera particulièrement pratique, tandis que sa forme de voiture soulignera son caractère ludique. Et pour les bébés, même le traditionnel lit à barreaux est aujourd’hui disponible en versions design et en coloris originaux.

Pour Madame et Monsieur, fini le lit en fer forgé ! Pour être ce lieu douillet où il fait bon se rouler lorsqu’il fait froid dehors, les matelas sont épais, et les couleurs, soigneusement choisies, sont évocateurs de chaleur sans être agressifs. Enfin, pour les férus de l’histoire royale, il peut aussi être à baldaquin. Qui a dit que, dans la chambre à coucher, il était interdit de rêver ?

L’armoire, tout aussi indispensable

Mais une chambre à coucher n’en serait pas une si elle ne disposait pas d’armoire pour garder ses vêtements. La tendance du moment ? De grandes armoires avec, au milieu, un miroir à taille humaine. À droite et à gauche (pour Madame et Monsieur respectivement), une penderie et des tiroirs. Une armoire 2 portes, sans miroirs, existe également. Discrète, elle permet de ne pas afficher, derrières ses portes coulissantes, la disposition exacte des tiroirs. Existent également des modèles avec une grande porte coulissante prenant la moitié de l’armoire, l’autre étant occupée par un miroir tout aussi grand.

Des modèles avec des portes recouvertes de miroirs sont également prisés : en reflétant un large pan de la chambre, ils créent la sensation d’un volume supplémentaire. Dans une variation, seule la partie centrale est occupée par un miroir, le bas et le haut étant en bois. Cette réalisation originale surprend et rappelle une fenêtre. Le bois massif est bien sûr de mise : après un basculement temporaire dans les substituts, l’époque contemporaire se caractérise par une recherche d’authenticité et un retour aux sources.

Pour parachever le tableau, n’oublions pas les commodes, les étagères et les chevets. L’important est de ne pas mélanger ce qui ne se mélange pas : un même matériau et un même coloris sont à privilégier pour l’ensemble de la chambre à coucher. Ce n’est pas un hasard si les enseignes d’ameublement tendent aujourd’hui à proposer des solutions d’ensemble et non pas simplement des meubles à part.

Laisser un commentaire

* Champs requis