En Chine, Toys R Us lance des jouets utiles pour plaire aux « Tiger Moms »

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par Laure De Charette Modifié le 20 novembre 2012 à 7h10

On se souvient de cette mère chinoise qui interdit à ses enfants de participer à des soirées pyjamas, à une journée de jeux avec des copines ou à un spectacle de l'école, mais aussi de regarder la télévision ou d'avoir une note inférieure à 16/20. La presse l’avait vite surnommée la mère tigre (« tiger mom »). Et bien c’est justement pour séduire ces mamans de la nouvelle classe moyenne chinoise que l’enseigne de jeux pour enfants Toys R Us a annoncé qu'elle allait se concentrer en Chine sur les jouets pas seulement ludiques mais é-du-ca-tifs. En un mot, utiles !

En Chine, le marché du jouet se porte bien (+18% en 2011 par rapport à 2010, avec un chiffre d’affaires de 8,5 milliards de dollars). Mais comme le raconte le Wall Street Journal, ce qui plait surtout, ce sont les livres, les téléscopes miniatures ou encore les jeux de construction. Exit les poupées et les petites voitures ! Mattel, qui commercialise Barbie, a d’ailleurs fermé son magasin phare situé à Shanghai l’an dernier, deux ans à peine après son inauguration, faute de clients. Toys R Us, qui lance cette semaine son nouveau site internet en chinois, compte bien éviter un pareil échec. Son objectif est même de doubler, dans les années à venir, le nombre de ses magasins existants en Chine, actuellement au nombre de 30.

Environ 35% des jouets vendus en Chine sont strictement éducatifs, contre 21% aux Etats-Unis.

Cropped Favicon Economi Matin.jpg

Journaliste depuis 2005, Laure de Charette a d'abord travaillé cinq ans au service France du quotidien 20 Minutes à Paris, tout en écrivant pour Economie Matin, déjà. Elle est ensuite partie vivre à Singapour en 2010, où elle était notamment correspondante du Nouvel Economiste et où elle couvrait l'actualité politique, économique, sociale -et même touristique !- de l'Asie. Depuis mi-2014, elle vit et travaille à Bratislava, en Slovaquie, d'où elle couvre l'actualité autrichienne et slovaque pour Ouest France et La Libre Belgique. Elle est aussi l'auteur de plusieurs livres, dont "Chine-Les nouveaux milliardaires rouges" (février 2013, Ed. L'Archipel) et "Gotha City-Enquête sur le pouvoir discret des aristos" (2010, Ed. du Moment). Elle a, à nouveau, rejoint l'équipe d'Economie Matin en 2012.

Aucun commentaire à «En Chine, Toys R Us lance des jouets utiles pour plaire aux « Tiger Moms »»

Laisser un commentaire

* Champs requis