Code du travail : les routiers poursuivent leurs blocages

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par Laure De Charette Modifié le 25 septembre 2017 à 12h42
Chauffeur Camion Autonome Robot Emploi Societe Routier
132 000Le ministère de l'Intérieur a indiqué que 132.000 personnes ont défilé en France le jeudi 21 septembre.

Les organisateurs promettent de multiplier blocages et rassemblements en des lieux stratégiques, notamment autour de bases logistiques et dépôts de carburant. Et cela pourrait durer toute la semaine !

Opérations escargot

Les routiers ont décidé de multiplier dans toute la France les blocages de raffineries et les opérations escargot à partir de ce lundi 25 septembre. Ils protestent contre la réforme du code du travail, promise par Emmanuel Macron pendant sa campagne électorale.

Ce sont les syndicats FO et CGT qui sont à l’origine de ce mouvement. « On leur promet des choses depuis des mois, les ordonnances vont aggraver la situation dans la profession » assure le secrétaire général de la CGT, Philippe Martinez.

Les organisations de chauffeurs dénoncent la possibilité de « faciliter » les licenciements économiques dans les grands groupes, « l'affaiblissement » des représentants du personnel ou encore le plafonnement des indemnités prud'homales.

Besoin de dialogue

Elles s'inquiètent aussi du fait que certains éléments de rémunération (13e mois, prime d'ancienneté...) ne seront plus fixés par la branche professionnelle, mais par l’entreprise.

Par anticipation, le gouvernement a publié samedi un arrêté autorisant les transporteurs d’hydrocarbure à déroger temporairement aux règles en matière de temps de conduite et de repos, afin de faciliter les approvisionnements en carburant.

De son côté, Elisabeth Borne, la ministre des Transports, assure que « la bonne réponse, ce n'est pas le blocage mais le dialogue ».

Cropped Favicon Economi Matin.jpg

Journaliste depuis 2005, Laure de Charette a d'abord travaillé cinq ans au service France du quotidien 20 Minutes à Paris, tout en écrivant pour Economie Matin, déjà. Elle est ensuite partie vivre à Singapour en 2010, où elle était notamment correspondante du Nouvel Economiste et où elle couvrait l'actualité politique, économique, sociale -et même touristique !- de l'Asie. Depuis mi-2014, elle vit et travaille à Bratislava, en Slovaquie, d'où elle couvre l'actualité autrichienne et slovaque pour Ouest France et La Libre Belgique.Elle est aussi l'auteur de plusieurs livres, dont "Chine-Les nouveaux milliardaires rouges" (février 2013, Ed. L'Archipel) et "Gotha City-Enquête sur le pouvoir discret des aristos" (2010, Ed. du Moment). Elle a, à nouveau, rejoint l'équipe d'Economie Matin en 2012.

Laisser un commentaire

* Champs requis