Economie : les Français ont peur de l’avenir à cause… des mensonges du gouvernement

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par Rédaction Publié le 6 mars 2014 à 10h21

Les Français ne croient pas en l’avenir économique du pays et tout est la faute du gouvernement. Ou plutôt de la distance qui existe entre ce que dit le gouvernement et ce qu’il fait réellement. Comme le dit l’adage : « Du dire au faire il y a au milieu la mer ».

Le moral économique des Français baisse de nouveau

Un sondage réalisé pour le cabinet Axys Consultants par le Baromètre de l’économie BVA, met en évidence le moral bas des Français concernant l’économie du pays, et surtout son futur. La confiance est en baisse de 9 points (72% des Français se disent « moins confiants ») et retombe au niveau de fin 2013.

Pourtant le gouvernement avait su redonner un souffle d’espoir avec ses promesses comme le « Pacte de Responsabilité ». Dans les mots, les Français ont été conquis mais dans les faits, le gouvernement n’a pas su réagir assez rapidement analyse Marc Sailly, PDG d’Axys Consultants qui estime que « c’est tout le bénéfice des annonces de la politique de l’offre et du pacte de responsabilité qui s’envole. »

Le gouvernement ne fait pas assez d’efforts et de réformes

La volonté du gouvernement de baisser le chômage, d’inverser la courbe du chômage, de relancer la croissance et la compétitivité sont bien beaux, mais les Français ne sont pas convaincus, encore une fois, par les faits.

Le sondage réalisé par BVA et publié par Challenges montre en effet que 71% des Français estiment que les efforts du gouvernement ne sont pas assez importants. Et il s’agit là d’un avis partagé par toutes les affinités politiques puisqu’ils sont 49% des sympathisants de gauche à avoir le même sentiment d’insuffisance.

En cause, notamment, l’absence de mesures concrètes pour les 15 milliards d’économies promises par le gouvernement. Pour Marc Sailly, c’est simple : les Français « n’accordent pas de crédit à une politique qui affiche des objectifs d’économie ambitieux sans expliquer ni détailler la stratégie pour y parvenir. »

Laisser un commentaire

* Champs requis