Guerre en Ukraine : Danone se retire à son tour de Russie

Par Cédric Bonnefoy Modifié le 14 octobre 2022 à 15h10
Danone Plan Economies 2
1 milliard d'eurosSelon le groupe, cette décision va entraîner une dépréciation pouvant atteindre jusqu'à un milliard d'euros.

Plusieurs mois après le début de la guerre en Russie, le géant français Danone annonce l’arrêt de la majeure partie de son activité dans le pays. Une décision qui devrait coûter à la marque près d’un milliard d’euros.

Un désengagement partiel de Danone en Russie

Juste après le début de la guerre en Ukraine, bon nombre de grandes entreprises ou marques se sont retirées de Russie. Certaines ont fait le choix de rester dans le pays, c’est le cas de Danone. Mais la guerre s’éternise, la marque vient de décider de se désengager de la majeure partie de ces activités sur le sol russe. Dans un communiqué, l’entreprise annonce qu’elle va céder sa filiale « produits laitiers et végétaux » pour ne conserver que celle concernant la nutrition infantile. Cette dernière représente un volume de ventes bien inférieur à la première.

Au total, ce sont 13 sites de production qui vont être vendus. Pour l’heure, aucune information concernant l’identité du futur repreneur ou la date n’ont encore filtré. Danone est présente sur le marché russe avec plusieurs marques, celle du nom de l’entreprise mais aussi Danissimo ou Prostokvashino.

Un retrait à un milliard d’euros

Cette décision importante, l’entreprise la murement réfléchie depuis le début du conflit. Mais sa position est devenue intenable. Danone emploie aujourd’hui 8.000 personnes en Russie. Sans parler du manque à gagner. Le pays représente « environ 5% du chiffre d'affaires consolidé » du groupe. D’autant plus que les affaires étaient fleurissantes, les résultats étaient en forte hausse par rapport à 2021.

Ce retrait va coûter beaucoup d’argent à Danone. Le groupe estime que cette opération « va entraîner une dépréciation allant jusqu'à 1 milliard d'euros ». Elle a néanmoins rassuré les marchés financiers, son action est hausse à la bourse de Paris depuis l’annonce de ce retrait de Russie.

Cédric Bonnefoy est journaliste.

Aucun commentaire à «Guerre en Ukraine : Danone se retire à son tour de Russie»

Laisser un commentaire

* Champs requis