Energie solaire : le Japon montre la voie

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par Julien Chirol Modifié le 29 novembre 2022 à 9h17

A l´heure où les pays européens réduisent drastiquement leurs tarifs d'achat d’électricité photovoltaïque, l´annonce du lancement d’un nouveau prix très élevé au Japon (42 yens/kWh) est accueillie avec enthousiasme par l´industrie solaire locale...

Il faut tout d’abord saluer la décision et le courage des Japonais et de leur gouvernement. Ils ont depuis le 5 mai, et jusqu´à la semaine dernière, stoppé tous les réacteurs nucléaires qui représentaient environ 20% de l´électricité produite sur les îles. Un exemple à suivre pour la France, puisque cela montre qu´une réduction rapide du nucléaire est possible avec une forte volonté du gouvernement, des entreprises et de la population.

C´est une aubaine pour l´industrie locale solaire qui va être projetée sur le devant de la scène, si l’on tient compte en plus de la simplicité et de la rapidité de mise en œuvre des installations photovoltaïques. Le marché photovoltaïque japonais était en 2011 le 6 ème mondial et devrait, d’après Bloomberg New Energy Finance, devenir le 2ème cette année.

Le marché nippon était jusqu´à présent quasi exclusivement résidentiel, un segment qui devrait connaître une croissance encore plus forte et favorable. Il faut y ajouter le marché du tertiaire et de l’industriel qui devrait à présent connaître de forts taux de croissance.

Pour les fabricants et les entreprises du secteur, c´est la perspective des nouvelles opportunités, qui permettra le développement du secteur ainsi que le lancement de nombreux projets, ce qui s’avérait il y a encore quelques jours inenvisageable, étant donné le contexte difficile actuel.

Malgré les baisses inopportunes des tarifs sur le marché européen, les industriels et les investisseurs restent plus que jamais confiants dans l’avenir du solaire. Si tous s’accordent qu’il reste une passe difficile à traverser, l’exemple japonais montre qu’une nouvelle approche de l’énergie est possible.

Cropped Favicon Economi Matin.jpg

Titulaire d’un master de management international de l’IAE de Toulouse, Julien Chirol est chargé de la stratégie commerciale de la division Solaire de Panasonic en France. Il pilote la coordination de la communication entre l’Europe et le Japon et le développement de nouveaux produits. Il est de plus responsable des ventes au Benelux et en France ainsi que du développement des affaires en Europe et en Afrique du Nord, un marché nouveau pour le photovoltaïque.