Responsabilité sociétale : et si l’entreprise aidait ses salariés-aidants ?

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par Catherine Petithomme Publié le 27 septembre 2013 à 15h37

Le saviez-vous? 1 salarié sur 12 cumule sa fonction professionnelle et le rôle d'aidant familial*. Avec à la clé stress, dépression, accidents de santé, absentéisme... Les problématiques privées liées au vieillissement de la population font irruption dans la sphère professionnelle, et les entreprises ont tout intérêt à transformer cette fragilité contextuelle en un levier de performance. C'est là que nous intervenons pour les aider à mettre en place les solutions idoines.

4 millions d'aidant aujourd'hui, 8 millions demain en France

Les salariés-aidants ont en charge un parent en perte d'autonomie, comme plus de 4 millions de français aujourd'hui et 8 millions demain.
Les problématiques privées liées au vieillissement de la population font irruption dans la sphère professionnelle et les entreprises ont tout intérêt à s'emparer du sujet. La solidarité et la bienveillance sont des réponses formidables à la quête de sens au travail et l'attente du retour du collectif.

Il faut proposer à ces entreprises désireuses d'aider ces salariés-aidants familiaux un programme d'accompagnement qui leur apporte soutien, solutions et transforme une contrainte en une aventure humaine partagée, qui permet ainsi à :

  • Ces femmes et ces hommes de retrouver la sérénité et la capacité à mettre en œuvre des solutions adaptées dans leur sphère privée comme dans leur sphère professionnelle.
  • L'entreprise de retrouver des collaborateurs motivés et investis dans leurs missions et satisfait ainsi ses engagements de responsabilité sociétale.

Il faut réaliser ces échanges en réunissant ces salariés-aidants sur leur lieu de travail et pouvoir répondre aux différentes questions qu'ils peuvent se poser.

*Un aidant familial est la personne non professionnelle qui vient en aide à titre principal, pour partie ou totalement, à une personne dépendante de son entourage, pour les activités de la vie quotidienne. Cette aide régulière peut être prodiguée de façon permanente ou non et peut prendre plusieurs formes, notamment : nursing, soins, accompagnement à l'éducation et à la vie sociale, démarches administratives, coordination, vigilance permanente, soutien psychologique, communication, activités domestiques

Cropped Favicon Economi Matin.jpg

Catherine Petithomme est consultante en politique du bien vieillir chez Atout Age.

Aucun commentaire à «Responsabilité sociétale : et si l’entreprise aidait ses salariés-aidants ?»

Laisser un commentaire

* Champs requis