Portrait des entreprises exportatrices françaises

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par Franck Paquotte Publié le 27 septembre 2014 à 3h32

L'Observatoire des entreprises d'Ellisphere, référence française de l'information sur les entreprises, vient de publier une étude « Portrait des entreprises exportatrices françaises », s'appuyant sur l'analyse des derniers bilans* sociaux publiés, soit une population de 919 900 entreprises dont 116 700 exportent.

Depuis 2008, le nombre d'entreprises françaises déclarant un chiffre d'affaires à l'export ne cesse de décroître pour atteindre en 2012 12,3% de la population, contre 14,3% cinq ans auparavant. Par ailleurs, la part de chiffre d'affaires export sur la totalité du chiffre d'affaires déclaré a atteint seulement 11,8% contre encore 13% en 2008. Seule l'année de crise 2009 avait enregistré un résultat plus en retrait avec 11%.

Les sociétés de plus de 50 salariés dominent l'export

Le profil des entreprises françaises à l'export n'a guère évolué. L'étude d'Ellisphere confirme très clairement que plus les entreprises sont anciennes, de taille significative et disposent des moyens importants, plus elles réussissent leur implantation à l'international et trouvent ainsi un relais de croissance à l'export. Mieux informées et sans aucun doute mieux encadrées aujourd'hui à l'export, les jeunes entreprises françaises restent néanmoins vulnérables face aux méandres commerciaux et culturels des marchés extérieurs.

99% des entreprises qui exportent sont des sociétés commerciales.

52% des entreprises qui déclarent un chiffre d'affaires à l'export se concentrent dans la catégorie des entreprises de 1 à 9 salariés. Toutefois, en valeur, le chiffre d'affaires export est réalisé à hauteur de 70,2% par des sociétés de plus de 50 salariés dont les capacités matérielles et financières sont plus importantes.

Ainsi, 66,3% du chiffre d'affaires déclaré à l'export sont réalisés par les Sociétés par Actions Simplifiées (SAS) de plus de 50 salariés pour 70,5% d'entre elles. La plus grande souplesse de gestion offerte par cette forme juridique récente n'a probablement pas laissé indifférentes les grandes entreprises exportatrices, qui, pour la plupart, étaient précédemment gérées sous la forme de Société Anonyme.

« Je suis pérenne, donc j'exporte »

Même si la part de chiffre d'affaires déclarée à l'export monte en puissance au-delà de 5 ans d'existence, 63,4% des entreprises exportatrices ont dépassé les 10 ans. Plus encore, les sociétés au-delà de 20 ans cumulent 63% du chiffre d'affaires export contre seulement 26% pour la tranche de 10 à 20 ans.

Conquérir des parts de marché à l'international reste une aventure difficile. Cela s'avère plus rude encore pour les jeunes entreprises qui ne disposent pas de l'expérience, des relais structurels et de la surface financière nécessaires.

Cropped Favicon Economi Matin.jpg

Franck Paquotte a exercé le métier d'analyste financier d'entreprises durant de nombreuses années. Il a intégré le Pôle d'études statistiques et économiques d'Ellisphere en 2000 (Coface Services à cette date) pour y réaliser des études économiques sur les entreprises françaises à destination des médias

Laisser un commentaire

* Champs requis