Un foyer éligible sur trois ne réclame pas le RSA, selon la Drees

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par Paul Laurent Modifié le 11 février 2022 à 16h21
Money 1283806 1920
20%Près de 20% des ménages sont encore non-recourants après trois trimestres consécutifs d'éligibilité

La Direction de la recherche, des études, de l'évaluation et des statistiques a publié une étude pour le ministère des Solidarité et de la Santé sur le non-recours au revenu de solidarité active.

330 euros en moyenne par foyer non réclamés

Chaque trimestre, environ 34% des foyers ayant droit au revenu de solidarité active (RSA) ne le réclament pas, selon une étude de la Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (Drees). Selon la cour des comptes, il faut absolument faciliter l’accès au RSA pour diminuer les coûts sociaux et économiques de la pauvreté. En effet, cela coûte plus cher de faciliter l’accès aux services, à l’alimentation, au logement et aux soins, etc., plutôt que de ne pas verser le RSA à tous les ayants droit.

Ce sont donc 750 millions d’euros de prestations non-versées avec un montant moyen de 330 euros par mois et par « unité de consommation ». Le RSA peut atteindre jusqu’à 565 euros par mois pour une personne célibataire. Si le gouvernement avait évoqué la mise en place d’un versement automatique au début du quinquennat d’Emmanuel Macron, pour éviter ce problème de non-recours, ce système n’a pas encore été mis en place et ne semble pas être une priorité du gouvernement.

Qui sont les ayants droit ne recourant pas au RSA ?

Le taux de non-recours au RSA est particulièrement faible parmi ceux qui ont déjà recours à d’autres prestations sociales de la CAF. Ainsi, seuls 18% des bénéficiaires d’aides au logement n’ont pas recours au RSA, 21% des bénéficiaires d’allocations familiales et 16% de prime d’activité. 49% des couples sans enfants n’ont pas recours au RSA alors que seulement 16% des femmes seules avec enfants ne le réclament pas.

Les ayants droit qui sont locataires en HLM réclament à 85% le RSA, alors qu’un tiers des locataires du parc privé ne le réclame pas et jusqu’à 61% chez les propriétaires. Chez les jeunes de 25 à 29 ans, le taux de non-recours à cette prestation sociale atteint 44%. Chez les diplômés de l’enseignement supérieur, le taux de non-recours atteint 54%.

Aucun commentaire à «Un foyer éligible sur trois ne réclame pas le RSA, selon la Drees»

Laisser un commentaire

* Champs requis